Le prix d'entrée en Bourse d'Alibaba fixé à 68 dollars par action

le
0

ALIBABA SERA INTRODUIT EN BOURSE À 68 DOLLARS L'ACTION
ALIBABA SERA INTRODUIT EN BOURSE À 68 DOLLARS L'ACTION

par Liana B. Baker et Jessica Toonkel et Deepa Seetharaman

(Reuters) - Alibaba a annoncé jeudi avoir fixé à 68 dollars par action le prix de son introduction en Bourse, ce qui correspond au haut de la fourchette retenue et permettra au géant chinois du commerce électronique de lever 21,8 milliards de dollars (16,9 milliards d'euros).

Ce prix valorise le géant chinois du commerce électronique à quelque 168 milliards de dollars (130 milliards d'euros), montant supérieur à la capitalisation de ses concurrents américains que sont Amazon et eBay.

Avec les sommes levées, Alibaba pourra financer son développement aux Etats-Unis et dans d'autres pays.

"Je mettrais Alibaba dans la même catégorie que Facebook ou Google, au vu de la taille de l'entreprise, de ses perspectives de croissance et sa rentabilité", a déclaré Scot Wingo, directeur général de ChannelAdvisor, un fournisseur de logiciels pour le commerce électronique.

Selon un sondage mené par Ipsos pour Thomson Reuters, 88% des Américains n'ont jamais entendu parler d'Alibaba, qui représente 80% des ventes sur internet réalisées en Chine.

La faible notoriété du groupe aux Etats-Unis n'a pas empêché nombre d'investisseurs institutionnels américains, dont Blackrock de plébisciter la mise en Bourse d'Alibaba, avec des ordres portant sur un milliard de dollars de titres.

De 35 à 40 investisseurs institutionnels ont chacun placé des ordres pour un milliard de dollars au moins de titres, selon des investisseurs.

Alibaba met sur le marché quelque 320 millions de titres, ce qui représente environ 13% du capital de l'entreprise. Près des deux tiers de ces titres, dont la cotation débutera ce vendredi, sont cédées par des actionnaires existants, y compris par son fondateur Jack Ma.

Sur la base du montant levé jusqu'à présent, l'IPO d'Alibaba est la troisième jamais lancée derrière les 22,1 milliards de dollars d'Agricultural Bank of China en 2010 et les 22 milliards de dollars d'ICBC en 2006.

Si l'option de surallocation est exercée, comme beaucoup s'y attendent, Alibaba dépassera les deux banques chinoises. Alibaba et certains actionnaires ont accordé au syndicat d'émission une option de 30 jours pour placer encore 48 millions d'actions.

Yahoo cède pour quelque huit milliards de dollars d'actions, une vente qui va ramener la participation du portail internet à 16,3%.

L'opérateur mobile japonais Softbank ne vend pas de titres à ce stade et reste, avec 32% du capital, le premier actionnaire d'Alibaba.

Sur la période avril-juin, le chiffre d'affaires du groupe a bondi de 46% à la faveur de bonnes performances de sa division mobile. Le bénéfice net a été multiplié par près de trois sur la période, à 1,99 milliard de dollars.

Comme nombre d'investisseurs ont fait état de difficultés pour obtenir la totalité des titres Alibaba qu'ils avaient demandés, il est fort probable que la première cotation de l'action, vendredi, sera marquée par une forte hausse.

D'autres sociétés chinoises de l'internet réalisent de belles performances sur les marchés boursiers américains, à l'image de Baidu, qui s'était envolé de 354% au premier jour de cotation en 2005.

 

(Benoit Van Overstraeten et Wilfrid Exbrayat pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant