Le pétrole poursuit sa baisse

le
8

 

Depuis juin, le prix du pétrole est orienté à la baisse.
Depuis juin, le prix du pétrole est orienté à la baisse.

 

Conjoncture dégradée au niveau mondial, hausse du dollar etc., le prix du pétrole n'en finit pas de baisser depuis le début de l'été.

Le prix du baril de brent est à la baisse ! Alors qu'il se négociait encore fin juin autour de 115 dollars, il a entamé un plongeon spectaculaire pour finalement passer brièvement sous les 90 dollars début octobre. Première explication avancée par les spécialiste : la conjoncture mondiale patine et cela a un impact sur la demande de pétrole. Mais l'explication est également monétaire : ce repli compense en partie l'effet dollar. Avec le retour de la croissance aux Etats-Unis, la Fed commence à resserrer les vis. Une remontée des taux est attendue en 2015. En Europe,  la croissance atone pousse la BCE à amplifier les politiques non conventionnelles. Cette divergence de politique monétaire pousse le dollar à la hausse contre l'euro. Du coup, le cours du pétrole a moins baissé dans les autres monnaies car le recul du prix du baril a été compensé par la baisse du dollar (EUR/DOL).

L'exploitation du pétrole de schiste pousse également durablement les prix du pétrole à la baisse. Les Etats-Unis en recourant massivement à la fracturation hydraulique sont en passe de retrouver une indépendance énergétique qui rabat complètement les cartes du marché de l'énergie. Pour autant, certains spécialistes n'hésitent pas à mettre en garde contre une baisse trop marquée des cours qui viendrait pénaliser cette industrie très gourmande en capitaux. « On peut estimer que le coût de revient du pétrole de schiste se situe aux alentours de 80 à 90 dollars. A cet égard, on peut estimer qu'au cours actuel, les compagnies américaines sont à quelques encablures du seuil de non-rentabilité » selon Olivier Rech, responsable de la recherche énergie chez Beyond Ratings.

J.G

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4358281 le lundi 13 oct 2014 à 16:49

    fORMIDABLE !

  • MI2010SP le vendredi 10 oct 2014 à 16:55

    cela est fait pour contrer la Russie..l' Arabie Saoudite a ouvert les vannes en grand..!

  • salaf67 le vendredi 10 oct 2014 à 16:55

    mais le fioul et les carburants restent élevé: l'Etat enpoche grassement la différence

  • sidelcr le vendredi 10 oct 2014 à 16:14

    Le gaz ne vaut rien & on le paye une fortune .

  • khmane08 le vendredi 10 oct 2014 à 16:07

    le calcul du prix du gaz, basé sur le cours du pétrole, lui va augmenter

  • lorant21 le vendredi 10 oct 2014 à 16:06

    mais non, tout le monde sait (Mme Royal, les verts) que l'exploitation des GdS ne marche pas. Pourtant les effets sont bien là..

  • miez1804 le vendredi 10 oct 2014 à 16:02

    Et pourtant, le prix a la pompe n'est pas descendu plus de 2-3 centimes.

  • M2442561 le vendredi 10 oct 2014 à 15:43

    Déflation ... blablabla ... Baisse de rentrée des taxes ... blablabla ... Nouvelles taxes et augmentation des impôts !