Le marché décroche à la mi-journée à cause de l'emploi américain

le , mis à jour à 15:20
23

Le marché a décroché soudainement ce vendredi à 14h30.
Le marché a décroché soudainement ce vendredi à 14h30.

À 14h30 précisément ce vendredi, les marchés ont brutalement baissé avec la publication des statistiques sur l'emploi américain.

Plusieurs indicateurs sur l'emploi américain étaient publiés à 14h30 ce vendredi, et ceux-ci sont ressortis à un niveau plus mauvais qu'attendu.

9.000 emplois ont été détruits en septembre dans le secteur manufacturier américain (industriel), contre une augmentation de 4.000 emplois attendue par le consensus.

Les créations d'emplois dans le secteur non-agricole sont beaucoup plus faibles que prévu : 142.000 nouveaux emplois en septembre, contre 203.000 attendus. Par ailleurs, "le chiffre d'août a été révisé en forte baisse, à 136.000 contre 173.000 initialement", ajoute Reuters.

La déception concerne notamment la création de nouveaux emplois dans le secteur privé : parmi les 203.000 créations d'emplois attendues, 195.000 étaient attendues dans le secteur privé en septembre. Or, le chiffre publié à 14h30 n'a fait état que de 118.000 créations de postes dans le secteur privé en septembre.

Le taux de participation a continué de se dégrader, atteignant 62,4% fin septembre contre 62,6% en août. Cette dégradation est progressive mais régulière : fin mai, le taux de participation de la population américaine dans la vie active était encore de 62,9% selon le "Bureau of Labor Statistics".

Le marché a immédiatement réagi à la nouvelle : le CAC40, qui gagnait environ 1,4% juste avant 14h30, est passé dans le rouge quelques minutes après. Le marché a continué d'accentuer ses pertes dans les minutes suivantes : à 15h15, le CAC40 s'affichait en baisse de 0,5%, repassant temporairement sous les 4.400 points, alors qu'il se trouvait encore au-dessus des 4.500 moins d'une heure auparavant. Aux Etats-Unis, les futures annoncent une ouverture du S&P 500 sur une baisse d'environ 1,3%.

La mauvaise passe révélée à court terme sur l'emploi américain pourrait encore une fois faire douter la Fed sur les capacités de l'économie américaine à supporter une hausse de ses taux directeurs avant la fin de l'année 2015.

X. Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stelina le vendredi 2 oct 2015 à 16:31

    CAC 120 , plus représentatif que le CAC 40 est a - 0.28 % , vous appelez cela '' décrocher '' ?

  • milano12 le vendredi 2 oct 2015 à 16:03

    n importe quoi cet article

  • M4314275 le vendredi 2 oct 2015 à 15:48

    Y-a-t-il encore un pilote dans l'avion ?

  • clausfer le vendredi 2 oct 2015 à 15:38

    Donc quand le chômage baisse, la bourse baisse parce qu'il faudra augmenter les salaires; quand le chômage monte, la bourse baisse parce que le moral des américains baisse. C'est vraiment n'importe quoi!

  • gvigner3 le vendredi 2 oct 2015 à 15:37

    Et demain ce sera quoi??

  • yoyo.34 le vendredi 2 oct 2015 à 15:29

    La fed n'aura donc peut-être pas le temps d'augmenter ses taux avant la prochaine récession. Pour le coup un gros risque de vraie déflation, à moins de faire tourner la planche à billets [réellement, ce coup ci].

  • fquiroga le vendredi 2 oct 2015 à 15:28

    Les robots, tout comme les banksters et les censeurs n'ont pas d'ame....

  • philibel le vendredi 2 oct 2015 à 15:25

    J'ai de plus en plus de mal à comprendre les "prévisionnistes" Faut il avoir confiance ? Dire que tout le monde est à leur bottes !A mettre dans le même sac, les "grands économistes" : ils ont toujours raison après les accidents de parcourt.

  • monjohn le vendredi 2 oct 2015 à 15:24

    Chiffres truqués pour laisser les taux en statut quo? Plus rie ne m'étonne chez les yankees.

  • ANOSRA le vendredi 2 oct 2015 à 15:24

    Le moral d'une ménagère du fin fond du Texas a baissé après cette mauvaise nouvelle, le CAC va donc encore baisser ! On marche sur la tête dans tous les domaines !!!