Le Debrief Bourse du 12 septembre 2017

le
0

Nouvelle séance de hausse à Paris avec un CAC 40 qui grimpe de 0,62% vers les 5209 points dans des volumes relativement réduits avec 3,1 milliards d'euros échangés.

Toujours pas grand-chose à se mettre sous la dent côté statistiques de part et d’autre de l’Atlantique mais les investisseurs surveilleront la fameuse Keynote d’Apple qui dévoilera les nouveautés de la marque à la pomme. A 17h30, le titre de la firme de Cupertino jouait la montre évoluant proche de l’équilibre tout comme le Nasdaq alors que le Dow Jones grimpait de 0,3%.

Sur le marché français, c’est Genfit qui fait l’actualité aujourd’hui. La biotech profite des déboires de son concurrent Intercept qui recule lui de 13% sur le Nasdaq. Une note de l’américain en date du 8 septembre explique en effet que des effets secondaires graves peuvent survenir en cas de surdosage d’Ocaliva, son candidat médicament contre la Nash.

Derrière, on retrouve Rexel et Peugeot. La marque au lion rugit à nouveau. Son PDG Carlos Tavares a démenti toute tromperie destinée à dissimuler les émissions des moteurs diesel du groupe. Hier, le bureau d’analyse de Société Générale ne croyait d’ailleurs pas à un risque de "dieselgate" et a confirmé son conseil d'achat sur l'action et son objectif de cours de 23 euros. A noter aussi que le constructeur entraîne dans son sillage sa filiale l’équipementier auto faurecia

Sur le SRD, c’est Assystem (+7,58%) qui a dominé les hausses grâce à d’excellents résultats semestriels marqués notamment par un bénéfice net en progression de 36%.

Côté baisses, on commence par cette terrible chute pour Onxeo (-50%). Hier soir, la biotech a annoncé que le critère d’évaluation principal de l’étude de phase III pour livatag n’avait pas été atteint. Ce candidat médicament, le plus avancé de la biotech devait traiter le cancer du foie. Dans la foulée, Oddo BHF est passé à alléger sur la société avec un objectif de cours ramené de 7,40 à 1,40 euro.

Lourde chute également pour le spécialiste de la santé animale virbac (-16%) qui a pris les investisseurs à rebrousse-poil en abaissant ses perspectives annuelles d’activité et de rentabilité à cause d’une reprise commerciale plus lente que prévu aux Etats-Unis.

Sur le SBF 120, c’est Soitec qui est lanterne rouge signant sa 3e séance de baisse consécutive.

LG (redaction@boursorama.fr)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant