Le climat du marché de l'investissement immobilier s'améliore

le
0

(NEWSManagers.com) -

Après des années de divergence, tous les indices nationaux composant l'Investment Climate Index dans les trois pays étudiés sont de nouveau très largement favorables.

Publié par Union Investment, l'Investment Climate Index mesure le climat du marché de l'investissement immobilier européen et repose sur quatre indicateurs équipondérés : la structure du marché, le contexte général, les facteurs de localisation et les attentes. Dans le cadre de cette dernière enquête, l'institut Ipsos a réalisé des interviews en juin et juillet 2014 auprès de 167 sociétés immobilières et investisseurs immobiliers institutionnels en Allemagne, en France et au Royaume-Uni.

C'est l'Hexagone qui voit son indice de confiance progresser le plus nettement, avec une hausse de 3,4 points, à 69,3 points, contre 69,9 points (+ 0,2) en Allemagne, tandis que l'indice britannique, en recul (-1,4), affiche 70,9 points.

Actuellement, l'afflux de capitaux en Europe " encourage les acteurs du marché à prendre de plus en plus de risques " , souligne Union Investment. Les professionnels ont désormais le retour sur investissement en ligne de mire. Pour les 12 prochains mois, 68 % des sondés ont comme objectif principal d'exploiter les opportunités de marché pour rationaliser les portefeuilles, mettre la main sur des actifs phares ou développer les bénéfices. " Avec l'objectif croissant de réduction des risques, les opportunités de ventes sur les marchés à fortes demandes font preuve d'une convoitise bien plus forte qu'au cours de ces dernières années. Parallèlement, les vastes portefeuilles redeviennent également une caractéristique clé du marché " , précise Frank Billand, membre du directoire d' Union Investment Real Estate GmbH.

Parallèlement, les investisseurs sont conscients des risques potentiels. Dans ce contexte, la gestion des risques (mesure, suivi, gestion et contrôle des différents facteurs de risques) est une priorité pour 56 % des sondés. Les investisseurs ont choisi sur les douze derniers mois une maîtrise plus active des risques sur l'ensemble du portefeuille de biens (56 %). Plus de la moitié des sociétés interrogées ont fait évoluer leurs méthodes de sécurisation des revenus locatifs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant