Le CAC 40 finit en baisse, déprimé par le secteur bancaire (-1,33%)

le
0
La salle de surveillance des marchés chez Euronext Paris. (© Euronext)
La salle de surveillance des marchés chez Euronext Paris. (© Euronext)

L'indice CAC 40 a perdu 58,20 points à 4.322,16 points, dans un volume d'échanges nourri de 4,2 milliards d'euros. La veille, il avait gagné 1,05%. La place parisienne avait ouvert en baisse avant de remonter légèrement la pente. Mais elle ne parvenait pas à garder le cap, imitant en fin de séance la Bourse de Milan, qui chutait sous le poids des banques.

"C'est le secteur bancaire italien qui est l'objet des inquiétudes des investisseurs" sur le marché parisien, analyse Frédéric Rozier, conseiller de gestion chez Meeschaert Gestion Privée. M. Rozier observe "un effet contagion sur l'ensemble du secteur", touchant des banques en bonne santé, "largement capitalisées", selon lui, dans un contexte marqué par "un problème structurel du système bancaire italien, un secteur éclaté, qui a besoin de se concentrer".

Les banques italiennes dans la tourmente

La Bourse de Milan a terminé en forte chute (-3,49%) sous le poids du secteur bancaire dont certains titres ont souffert à l'image de Banco Popolare di Milano ou encore la banque BMPS (Monte dei Paschi di Siena). Cette baisse se déroulait au surlendemain de la signature d'un accord entre Rome et la Commission européenne au sujet de la gestion des créances douteuses des banques italiennes qui les fragilisent et freinent la reprise en Italie.

Dans cette atmosphère empreinte de nervosité, "le point positif reste le soutien apporté par la stabilisation des cours du

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant