Le Brexit accentue la désaffection des investisseurs pour les actions européennes

le
1

(NEWSManagers.com) - A l'approche du référendum sur la sortie éventuelle de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, les investisseurs ont manifesté leur méfiance vis-à-vis des actions européennes en retirant durant la semaine au 8 juin 2,2 milliards de dollars des fonds dédiés, qui ont ainsi enregistré leur dix-huitième semaine consécutive de sorties nettes, une séquence jamais vue depuis février 2008, selon l'étude hebdomadaire publiée par Bank of America Merrill Lynch sur la base de données communiquées par le spécialiste de l'évolution des flux au niveau mondial EPFR Global.

Les seuls fonds d'actions britanniques ont accusé leur douzième semaine de sorties nettes sur les quatorze dernières semaines. Déprimés par les dernières statistiques américaines sur l'emploi au mois de mai, les fonds d'actions américaines ont également terminé dans le rouge, avec des rachats nets de 2 milliards de dollars. Les fonds d'actions émergentes ont en revanche attiré 0,9 milliard de dollars. Au total, les fonds d'actions toutes catégories confondues terminent la semaine sous revue sur une décollecte nette de 2,6 milliards de dollars.

Côté obligataire, la semaine s'est soldée par des entrées nettes de 7,9 milliards de dollars, les plus élevées des neuf dernières semaines, avec des collectes nettes de 2,6 milliards de dollars dans les fonds à haut rendement et de 4,2 milliards de dollars dans les fonds d'obligations en catégorie d'investissement, qui ont ainsi enregistré leur quatorzième semaine consécutive de souscriptions nettes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ahbon7 il y a 6 mois

    c'est évident que si le brexit sort,les fonds anglosaxons vont y laisser des p lumes