LDLC : des synergies en vue mais l'action est chère

le
0

Les investisseurs ne savent pas sur quel pied danser ! Le 25 novembre dernier, jour de la publication de ses résultats semestriels à fin septembre, l’action du distributeur de matériel électronique a perdu 4,5% avant de rebondir d’autant lors de la séance suivante...

À chaud, les épargnants ont été déçus de constater que l’augmentation du nombre de magasins et l’intégration de la société Materiel.net, rachetée en mars dernier, ont eu un effet dilutif sur la marge brute, en baisse de 0,9 point, à 16,5%.

À froid, ils ont probablement été rassurés de voir l’excédent brut d’exploitation (Ebitda) de 10,1 millions d’euros, qui ne tient pas compte des dotations aux amortissements et provisions, progresser au même rythme que les ventes (+55%, contre +54%).

Aussi, la marge burte d'exploitation (Ebitda) ressort à 4,6% (+0,1 point), signalant «le bon déroulé de l’intégration de Materiel.net et notre confiance quant à la réalisation des synergies visées», selon Olivier de la Clergerie, directeur général de LDLC.

Gardez l’action pour le long terme

Dans une logique d’investissement de long terme, nous préférons retenir le positif. Le taux de profitabilité de Materiel.net va progressivement s’aligner sur celle du périmètre historique grâce aux économies à réaliser dans les achats. D’autant que le panier moyen des deux entités est déjà comparable, autour de 330

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant