La rotation de l'obligataire vers les actions s'accélère

le
0

(NEWSManagers.com) - La saga grecque et la brusque remontée des taux longs emmenée par les Bunds allemands ont déclenché durant la semaine au 17 juin des sorties nettes significatives sur l'obligataire. Les investisseurs sont également très sensibles à la perspective d'une remontée des taux de la Réservé fédérale américaine, au déficit de liquidité du marché obligataire et aux craintes de nouveaux dégagements sur les produits de taux.

Les fonds obligataires ont subi 10,3 milliards de rachats nets tandis que la collecte des fonds actions a atteint 10,8 milliards, selon une étude de Bank of America Merrill Lynch qui reprend des données d'EPFR Global. Les fonds obligataires ont accusé ainsi leur plus forte décollecte à l'échelle mondiale en deux ans durant la semaine sous revue et les fonds actions leurs entrées nettes les plus importantes depuis trois mois, un mouvement qui semble marquer une accélération de la rotation des produits de taux vers les actions.

Dans le détail, les fonds d'actions américaines ont attiré 6 milliards de dollars, les fonds d'actions japonaises 3,5 milliards de dollars et les fonds d'actions européennes 1,8 milliard de dollars. Toutefois les fonds d'actions émergentes ont enregistré des rachats pour un montant de 2,2 milliards de dollars.

Les fonds monétaires ont terminé la semaine au 17 juin sur une décollecte de plus de 11,5 milliards de dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant