La réglementation peut donner un coup de pouce à l'investissement durable

le
0

(NEWSManagers.com) - AXA Investment Managers, qui a déjà développé ces dernières années une forte expertise en investissement socialement responsable, estime que la COP 21 et surtout le vote d'une loi en France sur la transition énergétique pourraient donner un coup d'accélérateur au développement durable. " Avec la nouvelle loi et son décret d'application qui entre en vigueur début 2017, des investisseurs moins sophistiqués, dont le bilan est inférieur à 500 millions d'euros, pourraient être amenés à s'intéresser de plus près à l'investissement responsable" , a souligné Luisa Florez, analyste senior au sein du département Investissement responsable chez AXA IM, le 23 février à l'occasion d'un point de presse.

Tous ces acteurs, peut-être moins bien préparés pour couvrir toutes les problématiques de l'investissement durable, à l'instar de petites mutuelles, de caisses de retraite ou encore de sociétés de gestion de portefeuille, ont aussi un cahier des charges moins exigeant que les grands institutionnels avec pour l'essentiel la publication annuelle des éléments démontrant les modalités d'intégration des critères ESG dans leur politique d'investissement. Ce premier volet, AXA IM peut le mettre en oeuvre d'autant plus aisément qu'il affiche quelque 347 milliards d'euros d'encours intégrant des critères ESG.

Le deuxième volet, qui concerne les bilans supérieurs à 500 millions d'euros, est un peu plus complexe puisqu'il se concentre sur le critère environnemental et requiert la publication annuelle des moyens mis en oeuvre par les acteurs concernés pour contribuer à la transition vers une économie bas-carbone. Là aussi, AXA IM accompagne ses grands clients avec un dispositif renforcé, qui comprend par exemple une batterie d'indicateurs maison pour l'analyse des secteurs les plus émetteurs de CO2 ou encore des campagnes d'engagement centrées cette année comme l'an dernier sur le changement climatique.

Outre les actifs intégrant les critères ESG, AXA IM gère un encours de 7 milliards d'euros de stratégies ISR et d'impact. Le gestionnaire a d'ailleurs lancé, en novembre 2015, un fonds d'obligations vertes, AXA IM World Funds (WF) Planet Bonds, participant directement au financement de l'économie bas-carbone. Le fonds, dont les encours se rapprochent des 70 millions d'euros, comprend 60% d'obligations vertes et 40% de " convictions environnementales" , c'est-à-dire des entreprises qui favorisent la transition énergétique.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant