La nervosité reste de mise à Paris

le
0
Salle de surveillance des marchés chez Euronext. (© Euronext)
Salle de surveillance des marchés chez Euronext. (© Euronext)

Après avoir commencé en hausse, l'indice français cède près de 1% vers 10h40, dans un marché sous pression. Vendredi, il avait terminé sur une très forte baisse de 2,38%, au plus bas depuis un an. Le marché parisien relevait prudemment la tête, le rebond restant modeste après un plongeon de 9% depuis le 1er janvier à l'unisson des marchés mondiaux.

«Déjà deux semaines en 2016 et ce n'est pas très beau à voir pour les investisseurs, avec des prix du pétrole en baisse de 20% et des marchés boursiers mondiaux en recul de 10%», remarque Michael Hewson, analyste chez CMC Markets. «le risque est grand de voir "de nouvelles pertes dans les prochaines semaines, alors que la Chine et les prix du pétrole occupent encore une fois le devant de la scène», selon lui.

Le marché parisien ne trouvera pas de soutien dans Wall Street qui restera fermée en raison d'un jour férié, après avoir lourdement rechuté vendredi. Les places asiatiques étaient quant à elles très hésitantes.

Les investisseurs scruteront les prix du pétrole, qui sont tombés brièvement a un nouveau plus bas lundi, le Brent passant sous les 28 dollars en Asie sur fond de craintes d'une surabondance de l'offre après la levée de la plupart des sanctions occidentales contre l'Iran.

La Chine sera également très suivie à la veille de la publication d'indicateurs importants, dont la croissance pour le quatrième trimestre, la production

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant