La gestion d'actifs de BNP Paribas décollecte 3 milliards d'euros au deuxième trimestre

le
0

(NEWSManagers.com) -

La gestion d'actifs de BNP Paribas retombe dans ses travers. Après un premier trimestre ponctué par une collecte nette de 4,3 milliards d'euros, ce pôle d'activité a subi une décollecte nette de 3 milliards d'euros au cours du deuxième trimestre, a annoncé le groupe BNP Paribas à l'occasion de la publication de ses résultats semestriels. Certes, sur l'ensemble du premier semestre 2015, la collecte nette reste positive à hauteur de 1,3 milliard d'euros. Insuffisant hélas pour doper ses encours. Ainsi, au 30 juin 2015, les actifs sous gestion s'établissent à 387 milliards d'euros, en recul de 3,6% par rapport au premier trimestre (401 milliards d'euros) mais en hausse tout de même de 8,9% par rapport au deuxième trimestre 2015 (355 milliards d'euros).

A fin juin 2015, l'ensemble du pôle " Assurance et Gestion Institutionnelle et Privée " – qui regroupe l'assurance, la gestion d'actifs, la gestion de fortune (" Wealth Management " ) et l'immobilier – affiche des encours totaux de 949 milliards d'euros au 30 juin 2015, en hausse de 10,2% par rapport au 30 juin 2014 (861 milliards d'euros) mais en repli de 2% par rapport au premier trimestre 2015 (969 milliards d'euros). Ces encours augmentent toutefois de 55 milliards d'euros par rapport au 31 décembre 2014 en raison notamment d'un effet performance de 26,7 milliards d'euros bénéficiant de l'évolution favorable des marchés d'actions et de taux et d'un effet change de–,5 milliards d'euros du fait de la baisse de l'euro, explique BNP Paribas dans un communiqué.

L'ensemble du pôle a réalisé une collecte nette de–,9 milliards d'euros au premier semestre 2015, dont 11,1 milliards d'euros au premier trimestre et 2,8 milliards d'euros au deuxième trimestre. BNP Paribas souligne la très bonne collecte de " Wealth Management " - 8,7 milliards d'euros au premier semestre dont 3,8 milliards au deuxième trimestre – dans les marchés domestiques et en Asie, et une collecte soutenue de l'Assurance en France en Italie et en Asie (3,5 milliards d'euros de flux nets sur six mois dont 1,9 milliard d'euros au deuxième trimestre).

Au 30 juin 2015, les actifs sous gestion du pôle " Assurance et Gestion Institutionnelle et Privée se répartissent ainsi : 387 milliards d'euros pour la gestion d'actifs, 331 milliards d'euros pour " Wealth Management " , 210 milliards d'euros pour l'assurance et 21 milliards d'euros pour " Real Estate " .

Au terme du deuxième trimestre 2015, les revenus du seul pôle " Gestion Institutionnelle et Privée " atteignent 766 millions d'euros, en hausse de 5,5% par rapport au deuxième trimestre 2014 " en raison notamment de la bonne performance de Wealth Management dans les marchés domestiques et en Asie, et de la progression de la Gestion d'actifs dans les marchés domestiques " , note BNP Paribas dans un communiqué. Le résultat avant impôt du pôle " Gestion Institutionnelle et Privée " , après prise en compte d'un tiers des résultats de la banque privée dans les marchés domestiques, en Turquie et aux Etats-Unis, diminue toutefois de 12,3% par rapport au deuxième trimestre 2014 pour s'établir à 186 millions d'euros à la fin du deuxième trimestre 2015.

Pour l'ensemble du premier semestre 2015, les revenus du pôle " Gestion Institutionnelle et Privée " ressortent à 1,489 milliards d'euros, soit une hausse de 5,4% par rapport au premier semestre 2014. Le résultat avant impôt de la Gestion Institutionnelle et Privée s'établit à 356 millions d'euros, soit une baisse de 5,3% par rapport au premier semestre 2014.

En prenant en compte l'ensemble de ses activités et de son périmètre, le groupe BNP Paribas a enregistré un produit net bancaire de 11,07 milliards d'euros au deuxième trimestre 2015, en hausse de 15,8% par rapport au deuxième trimestre 2014. Le résultat net part du groupe s'établit à 2,55 milliards d'euros contre une perte de 4,2 milliards d'euros au deuxième trimestre 2014.

Sur l'ensemble du premier semestre 2015, le produit net bancaire de BNP Paribas ressort à 22,1 milliards d'euros, en progression de–,7% par rapport au premier semestre 2014. Son résultat net part du groupe s'établit à 4,2 milliards d'euros contre une perte de 2,8 milliards d'euros au premier semestre 2014.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant