La France vient de réduire sa dette d'un coup de baguette magique !

le
44
La France réévalue sa richesse annuelle créée à la hausse depuis 1945.
La France réévalue sa richesse annuelle créée à la hausse depuis 1945.

"On peut faire dire n'importe quoi aux chiffres." Ce scepticisme des Français quant à la fiabilité des statistiques économiques risque encore de s'accentuer jeudi.

Depuis ce matin, la France s'est officiellement réveillée plus riche qu'elle ne l'était hier. Le produit intérieur brut (PIB) hexagonal, indicateur de la richesse annuelle créée, a soudainement été relevé de 60 milliards d'euros en 2010. 61,8 milliards, pour être exact. Cela représente plus de trois points de richesse annuelle, plus que le coût des intérêts de la dette en 2013 !

Une dette revue à la baisse

Mais les conséquences sur les chiffres de l'économie française vont bien au-delà. Car nombre d'indicateurs-clés, comme la dette ou le déficit, sont calculés en pourcentage du PIB. En 2013, l'endettement a finalement atteint 91,8 % du PIB, au lieu de 93,5 % comme annoncé précédemment, et ce, malgré l'intégration partielle de la dette de Réseau ferré de France, l'entreprise qui gère le réseau ferroviaire hexagonal. Et pourtant, en valeur absolue, la dette française se monte à 1 939,7 milliards d'euros, contre 1 925,3 milliards, selon des chiffres annoncés pas plus tard que le 31 mars dernier ! En revanche, le déficit, lui, n'a presque pas bougé, passant de 4,3 à 4,2 %.

La réalité n'a pourtant pas changé, mais la méthode de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) pour mettre les comptes de la nation en chiffres, si !

Révision...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le samedi 24 mai 2014 à 10:10

    Une chose est sure et terriblement éclatante et injuste, est que le fardeau n’est porté que par la minorité des forces vives et productrices de notre Pays… et pendant combien de temps encore ?...et que fera cette majorité encore privilégiée qui vie très confortablement sur le dos de la bête, quand celle-ci tombera à genoux ???...Toutes ces castres de privilégiés, devraient y penser sérieusement !...RIEN, n’est inépuisable !!!...

  • rodde12 le vendredi 23 mai 2014 à 09:23

    Les socialistes font leurs bonnes œuvres de la poche du con-tribuable . Pendant ce temps la France perd chaque année le déficit de sa balance commerciale et seuls les rentiers de l'état conservent leur niveau de vie Ce qui veut dire que le secteur non protégé et pourtant productif dérouille. Il y a encore des gens qui s'étonnent que le rendement de l'impôt baisse. Tout cela ne peut que finir très mal. Ils tuent l'âne qui seul tire la charrette. Continuez àvec le PIB et à écouter les énarques

  • ZvR le samedi 17 mai 2014 à 12:01

    juste ce qu'il faut pour tenir les objectifs de dette pour cette année.....

  • indyta le samedi 17 mai 2014 à 09:25

    merci c.voyant!

  • M363422 le samedi 17 mai 2014 à 09:01

    Pour les simplets pour qui tout est bon pour écrire ici n'importe quoi en se croyant en plus très futés.....Il est écrit dans le texte du POINT " L'Insee tente tout simplement de coller au plus près à la réalité économique, sur la base de nouveaux standards européens obligatoires à partir de septembre 2014. Les États-Unis ont d'ailleurs fait de même en juillet 2013." Cette mise aux normes étaient annoncées depuis des mois.

  • nayara10 le vendredi 16 mai 2014 à 23:19

    Polichinelle et pirouettes, Cacahouettes. !!!....Pauvre FRANCE ...Ils vous prendronst pour des ah..bru...tis

  • Breizhll le vendredi 16 mai 2014 à 12:33

    C'est bien en France le gouvernement continue de se voiler la face pour mieux tomber dans le précipice.

  • eliranex le vendredi 16 mai 2014 à 12:08

    INSEE aux ordres toutes les stats bidouillées ?

  • lorant21 le vendredi 16 mai 2014 à 12:04

    Bonne nouvelle que cette mise aux normes favorable! malgré tous les râleurs du forum.

  • M4960905 le vendredi 16 mai 2014 à 10:12

    Les anciens de l'ENA ne sont capables que d'habiller les chiffres qui sont présentés, ils ne savent pas la réalité des choses et tout le monde politique actuel ne veut pas savoir ce qu'il en est en vrai.