La fin de la prime pour l'emploi en 2016

le
1

Pour les travailleurs aux revenus modestes, la Prime Pour l’Emploi (PPE) est supprimée au profit d’une nouvelle aide : la Prime d’Activité. Regroupant à la fois le RSA activité et l’ancienne PPE, la Prime d’Activité s’adresse en priorité aux jeunes.

Fusion de la PPE et du RSA

La Prime Pour l’Emploi (PPE) a été mise en place en 2001 par le gouvernement Jospin. Son objectif était de favoriser la croissance en boostant le pouvoir d’achat. En 2014, comme son gel la rendait inefficace, elle a finalement été supprimée. En moyenne, les bénéficiaires ne percevaient que 36 euros par mois.
Parallèlement, une autre aide existait : le RSA activité soutenait les travailleurs aux faibles revenus. Son efficacité a également été remise en cause car son montant apportait une véritable aide (170 euros en moyenne par mois), mais pour seulement 500 000 bénéficiaires. Elle a donc été fusionnée avec la PPE, ce qui a abouti à la création de la Prime d’Activité.
Ainsi, depuis 2015, la PPE n’est plus en vigueur. Entre 4 et 5 millions de personnes peuvent désormais prétendre à la Prime d’Activité. Ce dispositif pourrait permettre à certaines personnes de recevoir plus de 200 euros mensuels. La mesure s’adresse plutôt aux jeunes qui n’avaient auparavant pas droit au RSA activité. Mais à terme, tout travailleur dont les revenus sont inférieurs à un certain plafond pourra prétendre à cette prime.

Une transition simplifiée

Le passage de la PPE à la Prime d’activité est très simple. Les personnes qui bénéficiaient du RSA n’ont aucune démarche à entreprendre, elles sont automatiquement basculées sur la nouvelle prime.
La prime concerne tout actif, qu’il travaille à temps plein ou partiel. Les indépendants, les étrangers, les étudiants et les apprentis peuvent également y prétendre. Pour les salariés, la rémunération doit être inférieure à 1,3 fois le SMIC, soit 1 500 euros net environ. Dans le cas des indépendants, le dernier chiffre d’affaires annuel ne doit pas dépasser 32 900 euros pour les professions libérales et les artisans, et 82 200 pour les commerçants.
Pour demander la Prime d’activité, il suffit de se rendre sur le site de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) pour réaliser une démarche en ligne. Peu de justificatifs sont à fournir : les données renseignées sont vérifiées automatiquement auprès du service des impôts.

Trucs et astuces

La CAF a mis en ligne un simulateur permettant de savoir si vous avez droit à la nouvelle Prime d’Activité. Rendez-vous sur son site pour le découvrir : http://www.caf.fr/visite-guidee/la-prime-d-activite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • wtc2001 le mardi 5 avr 2016 à 14:01

    La prime pour l'emploi touchée en septembre 2015 portait sur le revenu 2014. La prime d'activité porte sur 2016. Où est passée 2015?