La deuxième vie de votre vieille voiture

le
0
CASSE AUTOMOBILE
CASSE AUTOMOBILE

Ne soyez pas triste, si, après de longues années de bons et loyaux services votre voiture part à la casse, ce n'est pas la fin de son histoire pour autant : elle va être largement transformée en pièces détachées réutilisables, mais aussi en matières recyclables, une obligation légale mais aussi un défi technique et économique. En effet, depuis le 1er janvier 2015, une directive européenne impose un taux de réutilisation, de recyclage et de valorisation énergétique représentant 95 % du poids du véhicule. Selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), en 2013, ce taux était de 89,3 %.

De « Max et les ferrailleurs »...

Reste que l'objectif de 95 % est ambitieux dans un secteur où, il y a trente ans, on était encore « chez Max et les ferrailleurs », souligne Loïc Bey-Rozet, directeur général d'Indra Automobile Recycling, en référence au film de Claude Sautet mettant en scène une bande de petits truands « ferrailleurs ». L'entreprise joue les intermédiaires entre les constructeurs automobiles, les assureurs, les collectivités locales, les fourrières, etc., et un réseau de 350 « centres VHU » (véhicules hors d'usage) agréés, successeurs des casses d'antan. Indra fournit voitures, conseils, formations...

... au traitement de 1,1 million de voitures

Environ 1,1 million de véhicules hors d'usage sont traités chaque année dans près de 1 700 centres...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant