La dégradation s'accentue dans le BTP

le
12
ACCENTUATION DE LA DÉGRADATION DANS LE SECTEUR DU BTP EN FRANCE
ACCENTUATION DE LA DÉGRADATION DANS LE SECTEUR DU BTP EN FRANCE

PARIS (Reuters) - Le rythme de baisse de la demande de logements neufs s'est accentué en octobre en France et les perspectives de mises en chantier de logements neufs restent dégradées pour les trois prochains mois, annonce lundi l'Insee.

Le solde d'opinions des professionnels interrogés par l'Insee dans le cadre de son enquête trimestrielle de conjoncture dans la promotion immobilière chute à son plus bas niveau (-54), s'agissant de la demande de logements, depuis le début de la série en'91.

Même si les promoteurs sont moins nombreux qu'en juillet à indiquer une augmentation de leur stock de logements invendus, le solde d'opinions correspondant reste nettement supérieur à sa moyenne, souligne en outre l'institut. Les promoteurs sont de plus aussi nombreux qu'en juillet à signaler une baisse des prix moyens des logements neufs mis en vente.

L'Insee fait état par ailleurs d'une poursuite de la détérioration du climat conjoncturel dans les travaux publics dans son enquête trimestrielle sur le secteur.

Les soldes d'opinions des chefs d'entreprise interrogés sur leur activité passée et à venir ont chuté par rapport au trimestre précédent et atteignent leur plus bas niveau depuis'84. Ils sont plus nombreux que dans l'enquête précédente à anticiper une baisse d'effectifs.

L'enquête trimestrielle de l'Insee sur l'artisanat du bâtiment fait apparaître de même une poursuite de la dégradation du climat conjoncturel, les artisans restant eux aussi pessimistes sur l'évolution des effectifs du secteur.

(Yann Le Guernigou, édité par Jean-Baptiste Vey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le lundi 27 oct 2014 à 21:18

    C'est sur qu'avec les cornacs que nous avons et avons eu dans ce GvT ce ne pouvait être autrement !

  • SaasFee le lundi 27 oct 2014 à 17:42

    1 solution : cracher les prix artificiellement eleves du foncier constructible. Qui aura le courage de toucher a cette mâne pour affairistes ?

  • 445566ZM le lundi 27 oct 2014 à 16:17

    Eh oui, la confiance, c'est un sentiment que l'on ne commande pas. Le travail de taupe de l'équipe socialiste de madame la ministre portera ses effets pendants plusieurs années. Un signe favorable fort ? Une mesure fiscale pour les logements achetés maintenant et en 2015.

  • lhonderm le lundi 27 oct 2014 à 15:29

    Pendant ce temps, on menace les entrepreneurs du BTP de représailles, de taxes de cartes de travailleurs, etc... Ridicule.

  • bsdm le lundi 27 oct 2014 à 15:09

    Merci Duflot!

  • nono67 le lundi 27 oct 2014 à 15:08

    pinel aura du mal a regagner la confiance des entrepreneurs du btp après la folle dogmatique dufloppe . Ce n'est peut etre pas elle qui a amené la crise mais la loi allur et les certitudes de duflop ont accéléré et amplifié le declin immobilier en sapant la confiance à long terme entre les investisseurs et les pouvoirs publics

  • lorant21 le lundi 27 oct 2014 à 15:06

    Cout du logement: pourquoi si cher en France? Entre la TVA et les droits de mutations, tous deux payés par le particulier, et les taxes indirectes supportées par les promoteurs lors de la construction, la fiscalité représente en France 27 % de la valeur du bien. Soit 12,5 points de plus que la moyenne des autres pays étudiés (Allemagne, Belgique, Espagne, Pays-Bas, Italie, Royaume-Uni). Une fiscalité quasi trois fois plus lourde que celle pratiquée en Allemagne.

  • supersum le lundi 27 oct 2014 à 14:47

    Quand on détruit le locatif avec ces nantis de proprio c'est ce qui finit pas arriver et ce n'est que le début

  • gacher le lundi 27 oct 2014 à 14:45

    lorsque dynamite Duflot a mis en route son plan de destruction de l'immobilier, elle a cassé le moteur. Pinel essaie de revenir un peu en arrière, mais le fisc a mis en place ses nouvelles bombes, et l’industrie a explosé. le chômage en est la première conséquence visible et ce n'est qu'un début. les émeutes vont arriver et c'est toute la 5 eme république qui va exploser. Et pendant ce temps la FH et Gaillet jouent au docteur.

  • M8252219 le lundi 27 oct 2014 à 14:37

    Perte de pouvoir d'achat.Aucune confiance dans le gouvernement.Les réformes structurelles ne sont pas faites et il n'est pas prévue de les faire.Suppression des régimes et statuts spéciaux;Réduction du nombre des députés et plafonnement de leurs indemnités,suppression du sénat, retour au 39 heures hebdomadaire, délais de carence en arrêt maladie de 3 jrs, critères de temps et de calcul identiques pris en compte pour la retraite,pour tous les salariés.L'ÉGALITÉ SERAIT-IL UN VAIN MOT.