La croissance du secteur privé allemand déçoit

le
1

PARIS/LONDRES/BERLIN (Reuters) - La progression de l'activité du secteur privé allemand a ralenti en mai pour le deuxième mois consécutif, signe que la croissance de la première économie d'Europe pourrait avoir atteint un plateau.

L'indice PMI "flash" composite, qui regroupe le secteur manufacturier et celui des services, a reculé à 52,8 contre 54,1 en avril. S'il reste pour le 25e mois d'affilée au-dessus de la barre de 50 séparant croissance et contraction, il s'agit du chiffre le plus faible enregistré depuis le début de l'année par l'enquête Markit.

Le PMI manufacturier est revenu à 51,4 contre 52,1 alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre en hausse à 52,3. Celui des services est passé de 54,0 à 52,9, ratant lui aussi le consensus, qui le donnait à 53,9.

Pour Chris Williamson, chef économiste de Markit, ces chiffres suggèrent une croissance de 0,3% ou 0,4% de l'économie allemande au deuxième trimestre, après 0,3% au premier.

(Marc Angrand et Marc Joanny pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le jeudi 21 mai 2015 à 09:50

    Existe -t-il une croissance du secteur public?????? a part celle qui provoque la ruine des citoyens.....