La croissance du marché automobile réaccélère, VW à la traîne

le
0
    PARIS, 15 décembre (Reuters) - La croissance du marché 
automobile européen a fortement accéléré en novembre, sauf pour 
le groupe Volkswagen  VOWG_p.DE , toujours plombé par le 
scandale des émissions de ses voitures, qui a été le seul parmi 
les grands constructeurs généralistes à ne pas afficher une 
hausse à deux chiffres de ses ventes.  
    Selon les chiffres publiés mardi par l'Association des 
constructeurs européens d'automobiles (ACEA), les livraisons de 
voitures neuves dans les pays de l'Union européenne et ceux de 
l'Association européenne de libre-échange (Islande, Norvège et 
Suisse) ont progressé de 13,7%, à 1.124.964 unités. 
    En octobre, la hausse avait été de 2,7% et la progression de 
septembre était ressortie à 9,8%. Novembre marque le 27e mois 
consécutif de croissance du marché. 
    L'ACEA note que la demande est restée bien orientée dans les 
cinq principaux pays de la région, l'Espagne enregistrant une 
croissance de 25,4%, l'Italie de 23,5%, la France de 11,3%, 
l'Allemagne de 8,9% et la Grande-Bretagne, qui avait vu son 
marché automobile se contracter en octobre, affichant une 
progression de 3,8%. 
    Sur les 11 premiers mois de l'année, il s'est vendu 12,60 
millions de véhicules sur le marché européen, un chiffre en 
hausse de 8,7%, contre +8,2% sur janvier-octobre, précise 
l'ACEA. 
    Ce total "dépasse les volumes de l'ensemble de l'année 
2014", souligne l'association. 
    Le détail des chiffres par constructeur montre que le 
scandale du logiciel de trucage des tests d'émissions polluantes 
installé par Volkswagen sur plusieurs millions de véhicules dans 
le monde, révélé mi-septembre par les autorités américaines, a 
semble-t-il continué à affecter ses ventes. 
    La marque allemande a écoulé 137.559 voitures le mois 
dernier, soit 3,1% de plus qu'en novembre 2014. Pour l'ensemble 
des marques du groupe Volkswagen (VW, Audi, Skoda, Seat et 
Porsche principalement), les ventes enregistrent une hausse de 
4,2% sur un an, à 275.924. 
    Comme les autres généralistes ont affiché le mois dernier 
des performances commerciales nettement supérieures à celles de 
Volkswagen, la part de marché de la marque VW est passée de 
13,5% en novembre 2014 à 12,2% le mois dernier. Le groupe 
Volkswagen a perdu 2,3 points de parts de marché, à 24,5%. 
    Les marques Renault  RENA.PA , Opel/Vauxhall (groupe General 
Motors  GM.N ), Mercedes (groupe Daimler  DAIGn.DE ) et Fiat 
 FCHA.MI  profitent le plus des pertes de parts de marché de 
Volkswagen, chacun gagnant 0,3 point à respectivement 7,0%, 
6,7%, 5,6% et 4,6%. Le groupe Jaguar Land Rover  TAMOJL.UL , 
propriété de l'indien Tata Motors  TAMO.NS , a gagné 0,5 point 
de pourcentage, avec une part de marché à 1,6%, à la faveur d'un 
bond de 70% de ses ventes. 
    En volumes, Daimler affiche les meilleures performances 
commerciales parmi les grands acteurs du marché, affichant une 
hausse de 22,7% de ses ventes. 
    Viennent ensuite Ford  F.N  (+20,5%), Opel Group (+18,4%), 
Fiat Chrysler Automobiles (+18,3%), Renault Group  RENA.PA  
(+15,1%), PSA Peugeot Citroën  PEUP.PA  (+12,8%) et BMW Group 
 BMWG.DE  (+11,0%). 
 
 (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par 
Véronique Tison) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant