La collecte en assurance-vie atone en septembre

le
1

(NEWSManagers.com) - C'est le plus mauvais mois depuis au moins deux ans. La collecte nette sur les produits d'assurance-vie et capitalisation s'est établie à 0 au mois de septembre 2016, selon les chiffres récents de la Fédération française de l'Assurance. " Avec un niveau de cotisations et de prestations identiques de 9,6 milliards d'euros, la collecte nette est à l'équilibre " , explique la fédération. En août, le placement préféré des Français avait à peine récolté 500 millions d'argent nouveau. Dans un environnement de taux bas, ses rendements sont de plus en plus en retrait et ont encore été appelés à la baisse par le Gouverneur de la Banque de France. Certaines inquiétudes liées à la réforme de l'assurance-vie par la loi Sapin 2 ont aussi pu jouer.

Sur neuf mois, la collecte reste positive et s'affiche à 15,8 milliards d'euros nets, dont 10,2 milliards pour les supports en unités de compte. Cette domination des supports en unité de compte montre la réussite des réseaux d'assurance pour réorienter la collecte des assurés depuis quelques années.

Depuis le début de l'année, le montant des cotisations collectées par les sociétés d'assurances est de 100,9 milliards d'euros (100,5 milliards d'euros sur la même période en 2015). Les versements sur les supports unités de compte représentent 19,2 milliards d'euros depuis le début de l'année, soit 19 % des cotisations.

Les prestations versées par les sociétés d'assurances sur la même période s'élèvent à 85,1 milliards d'euros.

L'encours des contrats d'assurance-vie (provisions mathématiques + provisions pour participation aux bénéfices) s'élève à 1.620 milliards d'euros à fin septembre 2016.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • am013 il y a un mois

    cela vous étonne ? durcissement pour retirer son propre argent, baisse du pouvoir d'achat qui continue...on planquera notre argent sous le matelas...c'est la meilleure solution....là pas de frais ni taxation...ce qui représente un gain de 3% par an minimum...l'érosion monétaire n'aura que très peu d'impact en l'absence d'inflation