La collecte des ETF poursuit sa tendance positive en juillet

le
1

(NEWSManagers.com) - Les flux du marché des ETF européens sont restés dynamiques en juillet 2015. Les nouveaux actifs nets (NAN) ont atteint 7,8 milliards d'euros au cours du mois, après avoir enregistré 1,5 milliard d'euros d'entrées en juin, selon le Baromètre des tendances mensuelles sur le marché des ETF européens de Lyxor.

L'encours total sous gestion s'inscrit en hausse de 22% par rapport à la fin 2014, à 444 milliards d'euros, avec un effet marché positif significatif (+11,70%). Actions comme obligations ont enregistré des souscriptions en juillet, le secteur des matières premières subissant quant à lui une décollecte.

Les flux à destination des ETF en actions ont fortement augmenté, atteignant 6 milliards d'euros, contre 3,1 milliards le mois précédent. Les investisseurs ont à nouveau privilégié les ETF en actions développées, qui ont attiré 6,5 milliards d'euros. Les flux à destination des fonds indiciels européens ont totalisé 4,4 milliards d'euros. Ces souscriptions ont été légèrement contrebalancées par des sorties nettes en Europe périphérique.

Quant aux flux sur les ETF indiciels obligataires, ils ont rebondi en juillet, avec 2,2 milliards d'euros de souscriptions enregistrées. La majorité des flux entrants ont été observés sur les marchés développés, avec 2,3 milliards d'euros, alors que les ETF axés sur les marchés émergents ont subi une décollecte de 87 millions d'euros, selon Lyxor. Les obligations d'Etat européennes ont enregistré des entrées à hauteur de 556 millions d'euros. S'agissant des obligations d'entreprises, les flux entrants se sont principalement concentrés sur le segment Investment Grade (794 millions). Il se sont montrés plus limités sur le High Yield (154 millions ).

Les matières premières ont subi des sorties de capitaux à hauteur de 309 millions d'euros, un record en 12 mois.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SM7 le vendredi 21 aout 2015 à 15:20

    J'ai bien peur qu'au mois d'août ça soit exactement l'inverse ! (Retrait massif).