La Chine relève les salaires minimums pour doper la consommation

le
0

PÉKIN, 5 août (Reuters) - Les collectivités locales chinoises ont relevé les salaires minimums au cours du premier semestre 2014 à un taux bien supérieur à celui de la croissance afin de soutenir la consommation, rapportent mardi des médias chinois. Dans 16 villes et provinces, dont Pékin, Shanghai, Tianjin, Chongqing, Shandong and Sichuan, les salaires minimums ont été relevés de 14,2%, selon l'agence semi-officielle China News Service. Dans la province du Zhejiang, les salaires minimums ont augmentés de 12,5% alors que la croissance s'y est limitée à 7,4% au premier semestre et l'inflation à 2,3% en juin. Au terme de cette série de hausse, le salaire minimum est le plus élevé dans la province de Shanghai où il se situe à 1.820 yuans (220 euros) avec un salaire horaire de 17 yuans, selon les chiffres de China News Service. Ces hausses correspondent à des promesses gouvernementales qui visent à augmenter la part de la consommation domestique dans le produit intérieur brut. Un plan quinquennal pour la période 2011-2015 prévoit que les salaires minimum soient augmentés de 13% en moyenne par an, selon des chiffres publiés par le site internet public china.org.cn. (Kevin Yao, Nicolas Delame pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant