La Bourse de Paris reprend son souffle

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© DR)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© DR)

(lerevenu.com) - Les investisseurs s'attendent de plus en plus à la mise en place du programme de rachats de dettes souveraines, programme qui semble aux investisseurs inéluctable pour relancer la croissance dans la zone euro, soulignent dans une note les analystes de Saxo Banque. La Banque centrale européenne (BCE) tient sa réunion de politique monétaire le 22 janvier, un événement très attendu qui pourrait voir le programme de rachat de l'institution de Francfort s'étendre aux dettes souveraines.

Cette éventualité a été rendue jeudi plus probable encore par la décision de la Banque nationale suisse (BNS) de ne plus intervenir sur les marchés pour empêcher sa monnaie de s'apprécier, provoquant un mini-krach boursier à Zurich et l'envolée du franc suisse. La BNS a indirectement indiqué aux marchés qu'elle pense que le +QE+ (assouplissement quantitatif, ndlr) est en route, indique Stan Shamu, un stratégiste de IG. En outre, le Français Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE, a confirmé dans le quotidien Libération de vendredi que l'institution étudiera un rachat d'obligations souveraines lors de sa réunion du 22 janvier, afin de lutter contre la déflation qui menace.

Dans ce contexte de fébrilité, les investisseurs continueront de suivre les indicateurs à l'agenda, parmi lesquels la deuxième estimation de l'inflation en zone euro pour le mois de décembre.

Aux

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant