La Bourse de Paris attentiste

le
0
L. Grassin
L. Grassin
Les investisseurs se montrent attentistes pour leur retour sur la place parisienne, après le pont de l'Ascension. Les indices d'activité manufacturière (PMI) en zone euro nourrissent la prudence.La reprise du secteur manufacturier a ainsi marqué le pas au mois de mai, pour atteindre son plus bas niveau depuis six mois en zone euro. La France reste à la traîne et est le seul pays où l'activité s'est contractée sur le mois."Le panorama économique de la zone euro dressé par les indicateurs de ce matin n'a rien de rassurant", commente Christopher Dembik, un analyste de Saxo Banque."A l'exception notable de l'Espagne, la quasi-totalité des pays de l'Union connaît un ralentissement manifeste de la croissance couplé à une inflation très basse qui accentue le risque de déflation. Le rôle moteur de l'Allemagne, qui jusqu'à présent a soutenu l'activité sur le continent, est même remis en cause par plusieurs récents indicateurs. C'est encore une fois le cas avec le PMI manufacturier publié ce matin", ajoute-t-il.L'Allemagne doit publier son inflation du mois de mai en début d'après-midi. Mais le spectre déflationniste (spirale à la baisse des prix et ralentissement de l'activité) contre lequel la Banque centrale européenne (BCE) souhaite lutter semble se matérialiser. L'inflation européenne "fait déjà face à un risque de baisse, après les chiffres de l'Espagne et de l'Italie publiés vendredi", rappelle Chris Weston, analyste chez

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant