L'heure de vérité a sonné pour les banques européennes

le
0
Les banques françaises seront-elles à la hauteur ?
Les banques françaises seront-elles à la hauteur ?

L'heure de vérité approche pour les banques européennes. Dimanche 26 octobre, la BCE va publier les résultats de son opération-vérité sur l'état de santé réel des 130 plus grands établissements de crédit de l'Union européenne. Une étape indispensable avant que l'institution de Francfort ne devienne, le 4 novembre, leur nouveau superviseur unique dans le cadre de la construction de l'Union bancaire européenne. Et une occasion de tourner définitivement la page de la crise bancaire qui a secoué l'Europe dans le sillage de la faillite de la chute de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers. L'opération est délicate. Révéler qu'une banque ne respecte pas ses obligations réglementaires peut s'avérer un jeu dangereux. C'est d'ailleurs pourquoi la BCE prend soin de communiquer un dimanche, jour où les marchés financiers sont fermés, afin de donner le temps à celles qui auront besoin de se renforcer d'expliquer aux investisseurs leur situation et leur stratégie. Des résultats préliminaires leur sont d'ailleurs communiqués dès ce jeudi pour leur permettre de s'organiser, confie une source proche du dossier. Tuer les banques "zombies"Mais pourquoi prendre le risque de révéler au grand jour les failles des banques ? "Mario Draghi voulait éviter la japonisation du système bancaire européen. Dans les années 1980, les banques japonaises ont conservé énormément de prêts non performants. Elles se sont assises dessus sans faire de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant