L'assurance-vie réalise son record annuel de collecte nette en juillet

le , mis à jour à 14:05
5

L'assurance-vie est toujours autant plébiscitée par les épargnants français.
L'assurance-vie est toujours autant plébiscitée par les épargnants français.

La collecte nette mensuelle sur l’assurance-vie a enregistré un record en juillet. Depuis le début de l’année, l’assurance-vie a attiré 15,7 milliards d’euros supplémentaires. La récente baisse du taux du Livret A participe également à un report d’épargne vers ce type de placement.

Avec des dépôts (ou « cotisations ») supérieurs de 3,4 milliards d’euros par rapport aux retraits (ou « prestations ») en juillet, l’assurance-vie a réalisé sa meilleure collecte nette de l’année.

Depuis le début de l’année, la collecte nette de l’assurance-vie s’est élevée à 15,7 milliards d’euros. Les sommes totales placées en assurance-vie en France représentent ainsi désormais 1.572 milliards d’euros, selon l’Association française des sociétés d'assurance.

La baisse du taux du Livret A, ramené  à 0,75% contre 1% précédemment, et annoncée le mois dernier, semble avoir significativement participé à l’attrait des épargnants pour l’assurance-vie en juillet. Les arbitrages semblent avoir été nombreux, le Livret A ayant pour sa part subi une décollecte nette de presque un milliard d’euros le mois dernier (3,41 milliards d’euros de décollecte nette depuis le début de l’année).

Déjà l’an dernier, le même phénomène s’était vu alors que le taux du Livret A avait été abaissé de 1,25% à 1%. L’attrait vis-à-vis de l’assurance-vie avait alors été encore plus prégnant, avec une collecte nette de 4 milliards d’euros enregistrée en juillet 2014.

Par rapport au Livret A, les placements sans risques en « fonds en euros », qui peuvent être réalisés dans le cadre d’une assurance-vie, ont rapporté 2,5% brut en moyenne l’an dernier, soit environ 2,1% net (après prélèvements sociaux). Le taux est ainsi significativement plus intéressant que celui du Livret A, même si le taux moyen de rémunération des fonds en euros ne cesse de diminuer d'année en année.

Surtout, les « fonds en euros » ne sont bien sûr pas les seuls placements sollicités par les épargnants dans le cadre de leur assurance-vie. Les « unités de compte », désignant les placements réalisés sur des fonds en actions et/ou obligations, ont représenté 19,3% des versements bruts des épargnants en juillet.

Reste à savoir comment les épargnants réagiront aux récentes turbulences des marchés boursiers, et s'ils se montreront plutôt opportunistes (en profitant d'achats à bon compte) ou prudents (en réallouant une partie de leur épargne sur les fonds en euros).

X. Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • PzKpfw le vendredi 28 aout 2015 à 14:39

    Placer son argent dans des etats en faillite, pas tres intelligent. Ce n'est donc pas étonnant. Sauvez votre epargne :1/3 or, 1/3 argent et 1/3 en bitcoin. Vous voila a l'abri de faillite etatique et bancaire. Ca vous fait rire? Normal vous etes dans la moyenne nationale d'abr utissement. Attendez juste quelques trimestre en plus et vous allez finir en caleçon....

  • M802641 le vendredi 28 aout 2015 à 14:32

    AMA outre le taux, ils ont également compris que l'assurance vie en euros est investi en bons du trésor et ne servent ainsi qu'à financer le déficit budgétaire et l'endettement, ce par rapport aux FCP actions.qui rapporteront à terme.

  • M7943820 le vendredi 28 aout 2015 à 14:28

    OUI enfin cela sert aussi à financer les logements sociaux

  • M5579611 le vendredi 28 aout 2015 à 14:20

    Et comme par hasard, la Bourse plonge et les petits investisseurs perdent 8 à 10%.Curieux hasard, non?

  • Mig737 le vendredi 28 aout 2015 à 14:19

    L'état est ravi car l'assurance vie est taxée!