L'armée irakienne gagne du terrain à Mossoul

le
0
    HULAYLA, Irak, 5 mai (Reuters) - Les forces gouvernementales 
irakiennes se sont encore enfoncées dans Mossoul au deuxième 
jour d'une offensive surprise menée depuis le Nord pour 
accélérer le cours d'une campagne entrée dans son septième mois, 
a-t-on appris vendredi auprès du commandement militaire. 
    Des images prises à partir d'un drone de l'armée et que 
Reuters a pu consulter montrent la fragilité des dispositifs 
défensifs des combattants du groupe Etat islamique qui 
contrastent avec d'autres parties de la ville où des obstacles 
ont été dressés pour empêcher les chars gouvernementaux 
d'avancer. 
    Les djihadistes ont tenté d'opposer une résistance aux 
troupes irakiennes en recourant à des voitures piégées et à 
tireurs embusqués, a expliqué le général Walid Khalifa, 
commandant en second de la 9e brigade de l'armée irakienne. 
    Ses hommes ont tué une trentaine de combattants islamistes 
et détruit cinq véhicules piégés, a-t-il ajouté. 
    L'opération a été menée avec le soutien aérien américain qui 
a permis d'identifier les voitures piégées et éviter le 
bombardement de logements occupés par des civils. 
    Cette offensive doit permettre aux centaines de milliers de 
civils encore piégés de fuir la partie de Mossoul encore occupée 
par l'EI tout en facilitant la progression de l'armée. 
    La 9e division blindée et les unités de la Force de réaction 
rapide du ministère de l'Intérieur ambitionnent d'atteindre la 
rive du Tigre pour achever l'encerclement du centre de la 
vieille ville de Mossoul. 
    Cette progression devrait permettre aux forces 
antiterroristes et aux troupes de la police d'avancer par le Sud 
pour reprendre la vieille ville, coeur historique de Mossoul et 
où se situe la grande mosquée Al Nouri, d'où le chef de l'EI, 
Abou Bakr al Baghdadi, a proclamé un "califat" s'étendant sur 
des régions entières d'Irak et de Syrie, après la chute de la 
ville en juin 2014. 
    L'armée irakienne a annoncé dimanche dernier vouloir achever 
son opération d'ici la fin du mois. 
 
 (Isabel Coles, Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant