L'appétit pour le risque reprend le dessus

le
1

(NEWSManagers.com) - Après plusieurs semaines d'interrogations persistantes sur les

perspectives de l'économie mondiale, les investisseurs ont retrouvé

durant la première semaine de mars un intérêt manifeste pour les actifs

risqués avec un retour marqué sur les actions. Toutes catégories

confondues, les fonds dédiés aux actions ont ainsi engrangé 4,5

milliards de dollars durant la semaine au 9 mars, les plus importantes

des dix dernières semaines, selon l'étude hebdomadaire de Bank of

America Merrill Lynch qui reprend des données du spécialiste de

l'évolution des flux dans le monde EPFR Global. Les fonds investis en

actions américaines ont terminé en territoire positif pour la première

fois depuis dix semaines, avec des entrées nettes de 3,9 milliards de

dollars et les fonds d'actions émergentes ont enregistré leurs premières

souscriptions nettes depuis dix-neuf semaines avec un montant de 1,7

milliard de dollars, le plus élevé depuis juillet 2015.

Malgré la perspective de nouvelles mesures d'assouplissement par la

Banque centrale européenne, qui ont été effectivement annoncées le 10

mars, les fonds d'actions européennes suscitent encore la méfiance et

accusent une cinquième semaine consécutive de sorties nettes, pour un

montant très significatif de 3,3 milliards de dollars. Les fonds

d'actions françaises ont d'ailleurs subi leurs plus importantes sorties

nettes depuis la fin deuxième trimestre 2015, relève EPFR Global. Les

fonds spécialisés sur les actions japonaises ont aussi terminé la

semaine dans le rouge, pour un montant de 1 milliard de dollars, le plus

élevé des six dernières semaines.

Côté obligataire, les fonds toutes catégories confondues ont attiré

6,1 milliards de dollars, soit le montant le plus élevé depuis avril

2015. Pour la troisième semaine consécutive, les fonds d'obligations à

haut rendement ont été très recherchés, avec cette fois des entrées

nettes de 2,9 milliards de dollars. Les fonds dédiés à la dette

émergente ont engrangé 1,1 milliard de dollars. Les fonds d'obligations

européennes ont en revanche subi des sorties nettes limitées dans

l'attente des décisions de la Banque centrale européenne.

Malgré le regain d'intérêt manifeste pour les actifs risqués, les

fonds spécialisés sur les métaux précieux, principalement l'or, ont

bénéficié d'un milliard de dollars de souscriptions nettes et ainsi

enregistré une neuvième semaine consécutive de collecte.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SM7 il y a 9 mois

    Il faut acheter au son du canon et vendre au son du clairon.Ce proverbe qui utilise des termes guerriers signifie qu'il faut acheter lorsque la situation est menaçante et vendre quand tout paraît favorable.