Irak-La France déploie trois autres Mirage contre l'EI

le
0

PARIS, 18 décembre (Reuters) - Les trois derniers Mirage sur les six appelés à être déployés en Jordanie pour lutter contre l'Etat islamique en Irak sont arrivés mercredi sur place, a annoncé jeudi le porte-parole de l'état-major des armées françaises. Les trois Mirage 2000-D sont arrivés "hier", portant le dispositif militaire français engagé dans l'opération Chammal à six Mirage, neuf Rafale, un avion de ravitaillement, un avion de patrouille maritime et une frégate anti-aérienne, a dit le colonel Gilles Jaron lors d'un point presse. La France, dont quelque 800 militaires français sont mobilisés dans le cadre de cette opération lancée le 19 septembre, a mené six frappes aériennes les 12, 15 et 16 décembre, essentiellement dans la région de Mossoul et du mont Sinjar, a-t-il ajouté. Le 16 décembre, la France a notamment participé avec la coalition à un raid aérien qui "regroupait 17 avions de huit nations différentes". "Ce jour-là, dans la région du mont Sinjar, la coalition a frappé simultanément 70 objectifs", a dit le colonel Jaron. "Pour la France, les objectifs que nous avons frappés sont aussi bien des combattants au sol qui manoeuvraient que des capacités de combat de Daesh (acronyme de l'Etat islamique en arabe, NDLR), qu'il s'agisse de bunkers, de positions de tirs etc". Depuis le début de l'opération, l'armée française a effectué une vingtaine de missions de frappes qui ont permis de détruire d'une cinquantaine d'objectifs, selon l'état-major des armées. (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant