Introductions en Bourse : hausse de 274% des fonds levés en 2017 !

le
0
L'action du fabricant de chariots de manutention robotisés Balyo a gagné 53% depuis sont introduction en Bourse réalisée en juin dernier. (© DR)
L'action du fabricant de chariots de manutention robotisés Balyo a gagné 53% depuis sont introduction en Bourse réalisée en juin dernier. (© DR)

Espérée par les investisseurs, la reprise des introductions en Bourse n'a pas eu lieu en 2017. En tout et pour tout, Euronext Paris a accueilli quatorze nouvelles sociétés l'an dernier, soit autant qu'en 2016, loin du pic de 2007 (une cinquantaine).

Cette déception s'expli­que par l'attentisme des candidats à la cotation entre janvier et mai, période perturbée sur le plan économique par l'élection prési­dentielle. En revanche, le volet qualitatif de ces opérations financières a de quoi rassurer. Les sommes levées en 2017 par les nouveaux émetteurs ont cumulé 2,4 milliards d'euros, en hausse marquée de 274% sur un an.

Gelées en 2016 en raison des craintes liées au Brexit et à l'arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche, les mises en Bourse d'envergure ont repris.

Trois sociétés ont rejoint le compar­timent A d'Euronext en 2017 : X-Fab, ALD et SMCP (Tikehau est entré par cotation directe). Elles ont compté pour 88% du total des montants levés auprès du public l'an passé par les quatorze recrues (voir ci-dessous), profitant de facteurs favorables. «La con­fiance a regagné les marchés financiers, qui ont bénéficié de la hausse quasi généralisée des résultats des entreprises et de la croissance synchrone des PIB dans toutes les régions du monde», observe Marc Lefèvre, associé chez Ernst & Young.

La

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant