Immatriculations : l'Europe redémarre et accélère

le
2

Les immatriculations européennes confirment leur hausse en août, tirées vers le haut par l'Espagne.
Les immatriculations européennes confirment leur hausse en août, tirées vers le haut par l'Espagne.

Les immatriculations européennes sont en hausse de 2,1% en août 2014. Le marché automobile confirme ainsi son rebond en Europe depuis le début de l'année.

Encore un bon chiffre pour le marché automobile. En glissement annuel, les immatriculations européennes ressortent en hausse de 2,1% en août selon l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA), un chiffre qui fait suite au très bon +5,6% de juillet. L'année 2014 se profile désormais sans conteste comme une année de rebond pour le marché automobile.

L'Espagne tire vers le haut la statistique du mois d'août avec une hausse de 13,7% de ses ventes, tandis que l'Allemagne (-0,4%) et l'Italie (-0,2%) sont en légère baisse après un bon mois de juillet. La France arrive en bas du classement avec un repli de ses immatriculations de 2,6% en août et une reprise plus poussive que ses voisins depuis le début de l'année.

Depuis 2010, les constructeurs automobiles souffraient d'une baisse répétée des immatriculations de véhicules neufs sur le vieux continent. Le marché était au plus mal en 2012 avec une contraction de 8,2%, et ce même chiffre était toujours en repli de 1,7% en 2013. A noter que malgré le rebond qui se profile en 2014 en Europe, les ventes de véhicules neufs restent à un niveau inférieur à la moyenne de ces dix dernières années.

Au mois d'août, le groupe Volkswagen, qui inclut les marques Audi, Scoda, Seat ou encore Porsche, reste toujours en tête des parts de marché (28%). Les constructeurs français Peugeot et Renault, avec respectivement 9,8% et 9,3%, sont au coude à coude pour la deuxième et troisième place européenne.

Xavier Bargue

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phil9790 le mercredi 17 sept 2014 à 16:36

    Je n'appelle pas ca une accélération... Et pour une année de rebond, tout dépend du sens que l'on donne à ce mot... C'est surtout une année de stabilisation qui voit la croissance dopée par (1) les rabais accordés et (2) les flottes qui renouvellent leurs parcs. Pour le moment la demande "privée" reste réservée... Et en allant sur la fin de l'année, le "momentum" devrait diminuer en Raison d'un effet de base plus négatif (voir l'augmentation des ventes en décembre 2013...

  • mlemonn4 le mercredi 17 sept 2014 à 16:20

    Dépêchez vous Français, il n'y en aura pas pour tout le monde! Bouffer de la bagnole française construite chez nos voisins étrangers pour la payer encore plus chère, payer les allocations Pôle emploi des salariés que vous avez mis au chômage et renflouer les caisses de l'Etat pour éponger les déficits