Hyundai-Kia prévoit en 2015 une croissance ralentie des ventes

le
0
HYUNDAI-KIA PRÉVOIT UNE CROISSANCE RALENTIE EN 2015
HYUNDAI-KIA PRÉVOIT UNE CROISSANCE RALENTIE EN 2015

SEOUL (Reuters) - Hyundai Motor et sa filiale Kia Motors prévoient pour 2015 la plus faible croissance de leurs ventes depuis douze ans, conséquence des contraintes qui pèsent sur leurs capacités et de la dépréciation du yen, qui avantage leurs concurrents japonais.

Les constructeurs sud-coréens, qui constituent à eux deux le cinquième groupe automobile mondial, ont dit vendredi viser 8,2 millions de véhicules vendus cette année, soit une hausse de 2,5% par rapport à 2014. Il s'agirait du chiffre le plus faible depuis 2003, lorsque leurs ventes avaient progressé de 2%.

Leur prévision 2015 est en ligne avec les estimations de cinq analystes financiers interrogés par Reuters, qui donnent une moyenne de 8,27 millions d'unités vendues pour 2015.

Elle est inférieure à la croissance attendue du marché automobile mondial, attendue à 3,9%.

"Alors que l'économie mondiale continue de connaître une croissance faible, l'incertitude politique s'accroît sur les marchés émergents et la concurrence entre constructeurs s'intensifie", a déclaré Chung Mong-koo, le président du conglomérat, cité dans un communiqué.

Hyundai-Kia a vu la croissance de ses ventes ralentir depuis que Chung a décrété il y a environ deux ans un moratoire officieux sur la construction de nouvelles usines, pour accorder la priorité à la qualité.

Le duo a néanmoins annoncé en 2014 son intention d'ouvrir de nouveaux sites de production en Chine et au Mexique pour augmenter ses capacités globales, mais ces nouvelles lignes n'entreront pas en production avant le second semestre de l'an prochain.

Les services d'études du groupe ont par ailleurs dit la semaine dernière s'attendre à devoir faire face à une concurrence toujours vive des constructeurs japonais en 2015, les autorités japonaises ayant affirmé leur intention de maintenir des politiques favorisant la baisse du yen.

En 2014, les ventes de Hyundai-Kia ont augmenté de 5,8% à 8,0 millions de véhicules, dépassant l'objectif initial de 7,86 millions que s'était fixé le groupe, connu pour privilégier des prévisions prudentes.

En Bourse, l'action Hyundai Motor a perdu 29% en 2014, une année marquée par des résultats mitigés et la colère suscitée chez certains investisseurs par la décision du groupe de consacrer près de huit milliards d'euros à l'acquisition d'un terrain à Séoul.

Le titre Kia, lui, a cédé 7% sur l'année, alors que la Bourse de Séoul abandonnait 5%.

(Hyunjoo Jin, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant