Hôtellerie : les Chinois passent à l'offensive

le
1
AccorHotels fait actuellement l'objet de spéculation mais le numéro un européen de l'hôtellerie reste aussi dans une course à la taille (Ici, Sébastien Bazin, PDG d'AccorHotels). (© K. Tribouillard / AFP)
AccorHotels fait actuellement l'objet de spéculation mais le numéro un européen de l'hôtellerie reste aussi dans une course à la taille (Ici, Sébastien Bazin, PDG d'AccorHotels). (© K. Tribouillard / AFP)

C’est indéniable, la Chine devient un acteur clé de l’hôtellerie mondiale. Après une accalmie au second semestre 2015, les groupes asiatiques montrent de nouveau un intérêt marqué pour les actifs hôteliers. Un secteur très fragmenté ou aucun acteur majeur ne détient plus que 5 à 7% de part de marché au niveau mondial.

Cet appétit s’explique d'abord par l’augmentation structurelle des flux de passagers dans les années à venir en provenance de la Chine et des pays émergents à la faveur du développement économique dans ces pays. En 2014, les touristes de l’Empire du milieu ont effectué plus de 100 millions de voyages à l’étranger. De plus, selon un analyste d’Oddo, ce type d’opération permettrait aux entreprises chinoises d’investir leur excès de devises.

Bataille de géants

L’assureur chinois Anbang avait lancé les hostilités. Celui, qui a déjà acquis en octobre 2014 le Waldorf Astoria Hotel pour 2 milliards de dollars et qui a racheté à Blackstone 16 hotels de luxe (7.532 chambres) pour 4 milliards de dollars, a refait  parler de lui. Le groupe asiatique (qui pèse plus de 120 milliards de dollars), était au cœur depuis quatre mois d’une bataille boursière féroce qui l’oppose à l’américain Marriott pour tenter d’acquérir l’autre géant américain Starwood Hotels propriétaire des hôtels Prince de Galles, Sheraton et Méridien.

Le géant chinois avait proposé

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jmlhomme le mardi 5 avr 2016 à 08:15

    L'interet de la Chine releve de la qualité de l'investissement. Acheter du Dollar = 0 Les obligations d'etats OCIDENTAUX (proche de 0) , les emprunts obligataires de grosses entreprises ( Tres peu ) l'eimmobilier est incertain.... Activité Economique assise sur l'immobilier....(le mieux....et le plus simple en prenant les majors )