Hertz chute en Bourse, victime du rappel de voitures

le
0
LE TITRE HERTZ PLONGE EN BOURSE APRÈS DE NOMBREUX RAPPELS DE VÉHICULES
LE TITRE HERTZ PLONGE EN BOURSE APRÈS DE NOMBREUX RAPPELS DE VÉHICULES

(Reuters) - Le titre Hertz plongeait de près de 10% mercredi dans les derniers échanges à Wall Street après que le loueur de voitures a renoncé à ses objectifs financiers annuels, se disant incapable de répondre à une demande en hausse en raison d'un parc automobile amputé par les nombreux rappels de véhicules.

Vers 19h20 GMT, l'action Hertz perdait 9,66% à 28,51 dollars alors que le S&P 500 avançait dans le même temps de quelque 0,3%. Le titre Avis Budget cédait de son côté 0,32% à 68,54 dollars.

"(...) Le groupe n'a pas pu bénéficier d'une amélioration des conditions de marché parce qu'il n'a tout simplement pas les voitures", a déclaré Michael Millman, analyste chez Millman Research Associates.

General Motors a rappelé à lui seul quelque 30 millions de voitures depuis le début de l'année pour différents défauts.

Le premier constructeur automobile américain pèse à hauteur de quelque 28% du parc automobile de Hertz, contre 19% pour Avis.

Hertz, Avis Budget et Enterprise Rent-A-Car représentent à eux trois 90% du marché de la location de voitures aux Etats-Unis.

Hertz a déclaré mardi après la clôture ses résultats 2014 seraient désormais "bien en-deça" de ses précédentes prévisions, à cause des rappels mais aussi en raison des coûts induits par la correction de ses résultats financiers à la suite d'erreurs comptables remontant à 2011.

Les objectifs abandonnés par Hertz étaient d'un bénéfice par action 2014 compris entre 1,70 et deux dollars et d'un chiffre d'affaires allant de 11,4 à 11,7 milliards.

(Rohit T.K., Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant