Hermès résiste et signe une des meilleures performances du luxe

le
0

* La croissance organique ressort à 7,9% au T3 * Fort ralentissement en Asie hors Japon et aux Etats-Unis * Accélération en France et en Europe PARIS, 12 novembre (Reuters) - Hermès HRMS.PA a légèrement ralenti la cadence au troisième trimestre dans un contexte difficile pour le luxe, tout en signant une nouvelle fois une des meilleures performances du secteur. La croissance organique du sellier est ressortie à 7,9%, un chiffre supérieur aux 7% attendus par les analystes, et en léger retrait par rapport aux 8,8% du premier semestre. Hermès fait encore une fois la preuve de sa capacité de résistance par rapport à ses concurrents, dans un environnement plombé par le ralentissement du marché chinois et la chute de celui de Hong Kong ainsi que par le tassement des Etats-Unis, où la hausse du dollar freine les achats touristiques. Comme ses concurrents LVMH LVMH.PA ou Kering PRTP.PA , le fabricant des sacs "Birkin" et des "carrés" de soie a fortement ralenti en Asie hors Japon (+1,5%) et aux Etats-Unis (+2%). Mais il a été porté par une très forte accélération en Europe (+17,6%) et en France (+11,5%) grâce aux flux touristiques nourris par la baisse de l'euro. La maroquinerie, division phare du groupe, a ralenti la cadence (+8,6%), comme la soie et les textiles, en recul de 0,5% pour cause de "contexte difficile en grande Chine", tandis que les vêtements et les accessoires ont fait mieux (+11,9%). Le recul s'est aggravé pour les montres (-5,2%), où Hermès souffre, comme son concurrent Richemond CFR.VX , propriétaire de Cartier, d'un plongeon du marché de Hong Kong. Hermès a confirmé son objectif à moyen terme d'une croissance organique de l'ordre de 8% et d'une rentabilité opérationnelle 2015 inférieure à celle de 2014 (31,5%) en raison de l'impact dilutif des parités monétaires. En Bourse, le titre Hermès a ouvert sans grand changement à 349,00 euros jeudi matin, signant une progression de 18,8% depuis le début de l'année, pour une capitalisation boursière de 36,9 milliards d'euros. Le communiqué : http://bit.ly/1NMjEJO (Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant