GROUPE GORGE : Résultats du 1er semestre 2016 : Résultat opérationnel courant en hausse de +57,4%

le
0
Données en M€ S1 2016 S1 2015 S2 2015 Var. S1 2016 / S1 2015 (%)
  CA (1) ROC (2) CA ROC CA ROC CA ROC
Systèmes Intelligents
de Sûreté
53,0 3,4 43,1 0,6 62,1 8,3 +23,0% x5,9
Projets et Services Industriels 56,4 2,8 46,8 1,2 57,2 2,8 +20,6% x2,3
Protection en Milieux Nucléaires 20,8 0,9 16,5 1,1 22,1 2,4 +26,0% -18,1%
Impression 3D 12,4 (4,1) 8,0 (1,1) 9,8 (3,5) +54,6% na
Structure et éliminations (0,7) (0,4) (0,4) (0,2) (0,7) (0,0) na na
Groupe 141,9 2,5 114,0 1,6 150,5 10,1 +24,5% +57,4%
  1. Chiffre d'affaires
  2. Résultat opérationnel courant
     
Données en M€ S1 2016 S1 2015 (2) Var S1 2016 – S1 2015 (%)
Chiffre d'affaires 141,9 114,0 +24,5%
EBITDA (1) 7,3 6,5 +11,2%
Résultat opérationnel courant 2,5 1,6 +57,4%
Marge opérationnelle courante 1,8% 1,4% -
Résultat opérationnel 0,9 (0,2) na
Impôt sur le résultat (1,5) (0,2) -
Résultat net (2,4) (1,1) -
RNPG (3,3) (1,0) -


Les comptes consolidés semestriels ont fait l'objet d'une revue limitée de la part des Commissaires aux comptes, leurs rapports sont en cours d'émission.

  1. EBITDA : ROC avant dotations nettes aux amortissements et provisions
  2. Comptes 2015 retraités


Le chiffre d'affaires du premier semestre 2016 s'élève à 141,9 millions d'euros, en croissance forte de 24,5 % par rapport au premier semestre 2015. Le deuxième trimestre a été particulièrement élevé, à 81,3 millions d'euros, +33,5% par rapport au T2 2015, un niveau encore jamais atteint par le Groupe au deuxième trimestre. Les quatre pôles du groupe sont en croissance : +20,6% pour le pôle Projets et Services Industriels, +23,0% pour le pôle Systèmes Intelligents de Sûreté, +26,0% pour le pôle Protection en Milieux Nucléaires et enfin +54,6% pour le pôle Impression 3D.

Avec cette croissance de l'activité, l'EBITDA progresse de +11,2% et s'élève à 7,3 millions d'euros, contre 6,5 millions d'euros au premier semestre 2015. Le résultat opérationnel est bénéficiaire à 0,9 million d'euros, alors que le premier semestre 2015 affichait une perte de 0,2 millions d'euros.

Le résultat opérationnel courant s'élève à 2,5 millions d'euros, en croissance de 57,4%.

Les pôles Systèmes Intelligents de Sûreté et Projets et Services Industriels ont réalisé des performances satisfaisantes : le résultat opérationnel courant du pôle Systèmes Intelligents de Sûreté a été multiplié par près de 6 et celui du pôle Projets et Services Industriels par 2,3 pour atteindre respectivement 3,4 et 2,8 millions d'euros.

En excluant le pôle Impression 3D, dont les activités ne sont pas au même stade de maturité, le résultat opérationnel courant du groupe s'élève à 6,7 millions d'euros, un montant multiplié par 2,5 par rapport à 2015.

La contribution négative du pôle Impression 3D s'explique en partie par un niveau d'activité légèrement inférieur aux prévisions du groupe, même s'il est en croissance de 55%. Le pôle est encore en structuration, certains coûts sont en avance de phase par rapport à la croissance du chiffre d'affaires et sont un investissement pour le futur.


Structure financière : amélioration des conditions de financement

La croissance du besoin en fonds de roulement a suivi celle du chiffre d'affaires du deuxième trimestre, notamment dans le pôle Systèmes Intelligents de Sûreté. Ainsi le besoin en fonds de roulement a crû de 12,2 millions d'euros expliquant largement la croissance de la dette nette de +14,5 millions d'euros.

Au cours du semestre, un crédit de 10 millions d'euros in fine, échéance fin 2017, a été refinancé à échéance 2021 à des conditions de taux optimisées. Le groupe précise qu'il dispose par ailleurs d'une ligne de crédit confirmée, échéance 2020, non utilisée pour 10 millions d'euros et qu'ECA a également mis en place en juillet une ligne de crédit de 10 millions d'euros confirmée 5 ans.


Perspectives

Le second semestre devrait afficher une bien meilleure rentabilité que le premier semestre.

Le pôle Systèmes Intelligents de Sûreté devrait poursuivre sa croissance entamée depuis plusieurs semestres. ECA, qui se concentre toujours sur l'accroissement de ses ventes et l'amélioration de sa rentabilité, affiche une bonne dynamique commerciale, avec de nombreux succès depuis le début de l'exercice : premiers succès dans les drones aériens en début d'année au Moyen-Orient, contrat remporté pour la livraison de 3 simulateurs navals dans des pays asiatiques, livraison d'un dispositif de sécurité à base de drones aériens pour la société Eurotunnel… Le groupe est confiant sur les perspectives offertes à moyen terme par les marchés visés, notamment la robotique et la simulation.

Bien que pénalisé dans sa rentabilité par l'entité AI Group encore sous performante, le pôle Projets et Services Industriels devrait continuer à afficher de bonnes performances au second semestre. Son positionnement sur un secteur de la protection incendie porteur pourrait bénéficier d'une évolution possible dans la réglementation française dont l'impact serait significatif à moyen terme pour une de ses filiales. Le redressement de la société AI Group offre un levier important sur la rentabilité des semestres à venir.

Concernant le pôle Protection en Milieux Nucléaires, le Groupe est toujours positionné sur des projets majeurs en Chine et au Royaume-Uni, en attente de validation finale. Ces gros projets pourraient représenter des marchés accessibles significatifs pour le Groupe.

Par ailleurs, sur le deuxième semestre, le pôle se concentrera sur l'intégration de la société PORTAFEU, concurrent historique du groupe en difficulté, acquis au premier semestre. Les solutions développées par la société seront intégrées à l'offre du Groupe sur les centrales en exploitation en France pour mieux répondre aux besoins des clients de cette activité.

Enfin, dans le pôle Impression 3D, le groupe estime que la dégradation de la rentabilité a atteint son point d'inflexion en milieu d'année. La rentabilité devrait donc s'améliorer progressivement au fil des trimestres.

Si le potentiel des technologies développées par sa filiale Prodways est toujours très important, le temps de montée en puissance de ces applications est plus long qu'anticipé, pouvant aller dans certains cas de plusieurs semestres jusqu'à plusieurs années pour les applications les plus complexes (aéronautique ou médical).

Le Groupe vise à terme une position de leadership sur un certain nombre de niches utilisant l'impression 3D. Le deuxième semestre devrait être marqué par le développement d'applications dans le domaine médical et notamment dans la fabrication de pièces imprimées en 3D dédiées à ce secteur, plus spécifiquement aux applications dentaires et à la podologie.

Le deuxième semestre sera également marqué par la commercialisation de la machine P1000, machine de frittage de poudre plastique utilisant la technologie laser. Lancée en avant-première lors du salon RAPID en mars dernier, elle est la première machine de frittage de poudre professionnelle vendue à un prix inférieur à 100 000 euros. Le groupe espère un développement assez significatif des ventes de cette nouvelle machine sur l'exercice 2017.

Le groupe est toujours confiant sur son positionnement stratégique dans l'impression 3D industrielle professionnelle, utilisée pour la production.



Vous pouvez retrouver une présentation commentée de ces résultats sur notre chaîne YouTube :

https://youtu.be/lMqVyp64juY



Prochain rendez-vous :

Publication du chiffre d'affaires du 3ème trimestre le 25 octobre 2016



Mise à disposition du rapport financier semestriel au 30 juin 2016

Groupe Gorgé annonce ce jour avoir mis à disposition du public son rapport semestriel au 30 juin 2016.

Il peut être consulté sur : Le site internet de Groupe Gorgé : http://www.groupe-gorge.com



Avertissement

Ce communiqué peut contenir des déclarations sur des faits passés mais aussi des déclarations prospectives y compris des objectifs ou buts pour le futur. Les déclarations prospectives reflètent les attentes actuelles concernant les résultats et les événements futurs.

Ces déclarations et objectifs dépendent cependant de risques connus ou non, et d'éléments aléatoires et d'autres facteurs qui peuvent entraîner une divergence significative entre les résultats, performances ou événements effectifs et ceux envisagés. Ces risques et éléments aléatoires pourraient affecter la capacité du Groupe à atteindre ses objectifs. Les risques, aléas et autres facteurs qui pourraient faire que les résultats réels diffèrent significativement de nos déclarations prospectives et objectifs comprennent notamment : les risques et aléas éventuellement rappelés dans le communiqué ; la vigueur de la concurrence ; le développement du marché ; les variations de devises ; les variations des taux d'intérêt ; les variations des cours des matières premières ; les conflits armés ou l'instabilité politique ; l'obtention des autorisations d'exportation qui peuvent être nécessaires pour certaines activités ; le contrôle des coûts et des dépenses ; des changements en matière de législation fiscale, de lois, de réglementations ou de leur application ; notre capacité à suivre le rythme des avancées technologiques ; notre capacité à attirer et fidéliser le personnel compétent et les hommes-clé ; l'évolution, l'interprétation et l'application uniforme et la mise en œuvre des normes International Financial Reporting Standards (IFRS) auxquelles nous nous conformons pour établir nos états financiers ; les goulots d'étranglement dans la chaîne d'approvisionnement et de fabrication ; la performance de nos partenaires commerciaux (sous-traitants, agents, fournisseurs, etc.).

Certains de ces risques sont repris et présentés de façon détaillée dans notre Document de Référence. Ces risques, aléas et autres facteurs ne sont pas exhaustifs. D'autres facteurs non-anticipés, inconnus ou imprévisibles pourraient également avoir des effets négatifs significatifs sur nos objectifs. Le Groupe ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les déclarations, prospectives ou objectifs éventuellement visés dans ce communiqué afin de refléter les changements qui interviendraient sur les événements, situations, hypothèses ou circonstances sur lesquels ces déclarations sont basées.



Suivez-nous et vivez en direct les dernières actualités de

Groupe Gorgé sur Twitter !

@GroupeGorge
 

À propos de Groupe Gorgé

Créé en 1990, Groupe Gorgé est un groupe industriel présent dans différents domaines de compétences :

Systèmes Intelligents de Sûreté - Utiliser la technologie pour agir face au risque.

Protection en Milieux Nucléaires - Protéger les hommes et sécuriser les bâtiments exploitant des matières radioactives

Projets & Services Industriels - Réaliser les projets de robotique industrielle et de protection incendie des acteurs de l'industrie et du tertiaire

Impression 3DAccompagner les grands acteurs industriels dans leurs innovations et process de production en proposant des systèmes, des imprimantes 3D et de nouveaux matériaux premium.

Le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 264,5 M€ en 2015. Il s'appuie sur 1 536 collaborateurs et une présence dans près de 10 pays.


Plus d'information sur www.groupe-gorge.com



Groupe Gorgé est côté sur Euronext à Paris et sur le marché américain OTC sous la forme d'ADR.

Euronext Paris:
Compartiment B.
Code ISIN: FR0000062671
Mnémo : GOE
Marché OTC américain:
CUSIP code: 399451 103
Code ISIN: US3994511034
Mnémo: GGRGY / GGRGF



Contacts

Groupe Gorgé - Raphaël GORGÉ – Président Directeur Général - Tél. : +33 1 44 77 94 77 - E-mail : contact@groupe-gorge.com

Actus Finance – Natacha MORANDI - Relations Analystes/Investisseurs - Tél. : +33 1 53 67 36 72 - E-mail : nmorandi@actus.fr

Actus Finance – Jean-Michel MARMILLON - Relations Presse - Tél. : +33 1 53 67 36 73 - E-mail : jmmarmillon@actus.fr

Image 7 – Lauranne Guirlinger – Relations Presse – Tél. : +33 1 53 70 74 18 – E-mail : lguirlinger@image7.fr



Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats
- Modalités de mise à disposition du rapport financier semestriel
Communiqué intégral et original au format PDF :
https://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-45521-CP_GG_RS_S12016_FR.pdf

Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant