GROUPE GORGE : Croissance de la marge opérationnelle courante des activités historiques et ambitions grandissantes en Impression 3D

le
0
en millions d'euros 2014 S2 2014 S1 2014 2013 Var. 2014-2013 (%)
           
Chiffre d'affaires 223,3 121,9 101,4 214,5 +4,1%
EBITDA 21,7 14,7 7,0 23,3  
Résultat opérationnel courant retraité (1) 18,2 13,0 5,1 17,2 +5,5%
Marge opérationnelle courante retraitée (1) 8,3% 11,0% 5,1% 8,0%  
Résultat opérationnel courant 15,8 11,8 4,0 16,8 -6,20%
Marge opérationnelle courante 7,1% 9,7% 3,9% 7,8%  
Résultat opérationnel 13,1 10,6 2,5 16,1  
Résultat net retraité (2) 10,2 8,3 1,9 10,1 +1,1%
Résultat net 4,7 4,4 0,3 9,1  
RNPG 2,6 2,1 0,5 6,6  

(1) retraité de la contribution du pôle impression 3D

(2) retraité en 2014 de la contribution du pôle impression 3D, de la provision de 2,7 millions d'euros et de la mise en équivalence de 0,9 million d'euros de REDHALL ; retraité en 2013 de l'impression 3D, de la contribution de REDHALL mais aussi de l'impact positif du solde du litige avec BAe ainsi que de son impact fiscal.

Les comptes 2014 ont été arrêtés par le Conseil d'administration du 31 mars 2015. Les procédures d'audit par les commissaires aux comptes sont effectuées ; le rapport d'audit relatif à la certification est en cours d'émission. 

Le chiffre d'affaires du Groupe pour l'exercice 2014 s'élève à 223,3 millions d'euros, en croissance de 4,1 %. L'ensemble des pôles affiche de la croissance sur l'exercice.

Cette année encore, le chiffre d'affaires du second semestre à 122 millions d'euros est bien plus élevé que celui du premier (+20,2%) avec un taux de marge opérationnelle courante de 9,7 % de très bon niveau, en comparaison des 3,9 % du premier semestre.

Le résultat opérationnel courant des activités historiques (hors impression 3D) est en croissance de 5,5 % à 18,2 millions d'euros (8,3% du chiffre d'affaires contre 8,0% en 2013). Le pôle Impression 3D créé plus récemment contribue lui de façon négative pour 2,4 millions en raison des dépenses nécessaires à sa montée en puissance. Le résultat opérationnel courant du groupe s'élève donc à 15,8 millions d'euros, en recul de 6,2%.

Comme annoncé lors de la publication du chiffres d'affaires 2014 le 27 février dernier, une provision constatée sur les titres REDHALL, acquis en 2011 et dont le cours connait une baisse prolongée, pénalise le résultat net pour 2,7 M¤ qui s'ajoutent à la contribution négative de 0,9 millions d'euros du premier semestre. Après ces 3,6 millions par ailleurs sans impact sur la trésorerie du groupe, le résultat net s'élève à 4,7 millions d'euros et le résultat net part du Groupe à 2,6 millions d'euros. Retraité des impacts de l'impression 3D et de REDHALL, ainsi que de l'impact positif en 2013 du solde du contentieux avec BAe, le résultat net s'élève à 10,2 millions d'euros, en croissance de 1,1% par rapport au résultat net retraité 2013 de 10,1 millions d'euros.

 

Performances par pôle

Sur l'année, le pôle Systèmes Intelligents de Sûreté a eu une croissance très faible de son chiffre d'affaires : +0,7 % mais dégage un résultat opérationnel courant en forte progression de près de 9,5%. Le travail de restructuration sur les différentes divisions et les tendances favorables sur les marchés de la robotique mobile et de la simulation d'entrainement notamment commencent à produire des effets notables sur les prises de commandes du pôle et les marges.

Le pôle Projets et Services Industriels a réalisé un très bon second semestre, 45,2 millions d'euros de chiffre d'affaires et près de 10 % de taux de marge opérationnelle courante. Ce second semestre de bon niveau vient un peu compenser le premier semestre qui était en retrait, notamment dans les activités de protection incendie. Le résultat opérationnel courant s'élève à 5,4 millions d'euros sur l'ensemble de l'exercice, en léger retrait par rapport à 2013.

Le pôle Protection en Milieux Nucléaires affiche une croissance de près de 11% de son résultat opérationnel courant. La très bonne performance du pôle sur le premier semestre (+24,2%) a compensé le recul du second semestre en léger tassement, permettant tout de même au pôle d'afficher une croissance de +2,7% sur l'exercice.

Enfin, le pôle Impression 3D affiche une croissance exceptionnelle avec un chiffre d'affaires multiplié par 50. La perte opérationnelle courante du pôle s'élève à 2,4 millions d'euros sur l'ensemble de l'exercice pour 5 millions d'euros de chiffre d'affaires. Cette perte est liée au fort investissement du groupe pour la structuration de ce nouveau pôle, la préparation et l'accompagnement de sa croissance.

 

Structure financière et dividende

Le groupe dispose d'une trésorerie disponible élevée à près de 30 millions d'euros. Malgré une forte hausse du besoin en fonds de roulement sur le quatrième trimestre 2014, liée au niveau d'activité exceptionnellement élevé de cette période, la dette nette est maîtrisée à 25 millions d'euros et le taux d'endettement est inférieur à 30 % des capitaux propres. Le besoin en fonds de roulement a déjà connu sur les deux premiers mois de 2015 un reflux significatif..

Le Conseil d'Administration proposera à l'Assemblée générale des actionnaires la distribution d'un dividende de 0,32 ¤ par action.

 

Perspectives

Le pôle Systèmes Intelligents de Sûreté se concentre sur le renforcement de ses positions dans ses marchés c½urs, les drones, les systèmes de robots et la simulation. Le pôle bénéficie de plusieurs facteurs favorables, en particulier la croissance des marchés de la robotique avancée, les besoins de montée en cadence en aéronautique et le renforcement de la simulation dans les formations et entrainements. Les investissements qui ont été initiés en commerce, marketing et communication vont commencer à produire leurs effets et permettre à ECA de renforcer sa présence à l'export.

Le carnet de commandes du pôle SIS s'élevait à 94 millions d'euros début 2015, l'équivalent du chiffre d'affaires 2014. Le groupe vise un chiffre d'affaires de 100 millions ¤ sur ce pôle pour 2015.

Le pôle Projets et Services Industriels continue son développement dans les domaines de la protection et de la sécurité incendie qui représentent désormais 70% de l'activité du pôle. La tendance reste toujours très favorable sur ce marché, dans les secteurs de l'énergie notamment. La part du chiffre d'affaires à l'export devrait également fortement se développer.

Le carnet de commandes du pôle PSI s'élevait à 56 millions d'euros début 2015 contre 37 millions d'euros début 2014, en croissance de près de +53%.

Le pôle Protection en Milieux Nucléaires devrait continuer cette année encore à délivrer des résultats d'excellent niveau. La position de leader détenue par le groupe sur le marché des portes spéciales sur technologies EPR et AP1000 le place dans une situation privilégiée pour bénéficier de la croissance forte du marché du nucléaire dans les pays émergents. Par ailleurs, le programme post-Fukushima en France et à l'étranger devrait prendre de l'ampleur.

Le pôle PMN affiche donc une tendance moyen terme très positive avec un carnet de commandes qui s'élevait à 43 millions d'euros début 2015 et qui a encore cru sur le premier trimestre.

 

Accélération du pôle « Impression 3D »

Depuis son entrée sur le marché de l'impression 3D, marché affichant une croissance extrêmement forte (de plus de 30 % par an), le groupe a franchi de nombreuses étapes avec une activité en forte croissance en un peu plus d'un an. Grâce à sa technologie révolutionnaire MOVINGLight®, le groupe bénéficie aujourd'hui d'une visibilité mondiale et souhaite désormais accélérer le développement de son pôle. Sa nouvelle ambition est forte : devenir le troisième acteur à proposer une offre multi-technologies d'impression 3D (cf. communiqué daté du 26 mars).

Dans ce but, le groupe a établi une stratégie selon deux axes : l'élargissement du portefeuille de technologies et la couverture de l'ensemble des métiers de la fabrication additive et notamment celui de la fabrication de pièces.

Les premières concrétisations de cette stratégie ont été annoncées, tout d'abord avec l'intégration chez PRODWAYS de la start-up NORGE Systems, qui développe des machines de fabrication additive utilisant le frittage laser de poudres plastiques. Cette opération marque le premier développement du groupe au-delà des technologies utilisant des résines liquides et lui donnera accès à une nouvelle part significative du marché de l'impression 3D.

Parallèlement, le groupe a réalisé une opération stratégique avec l'acquisition de la société INITIAL, le plus important « service bureau » français indépendant. Cette opération lui permet dorénavant de couvrir l'ensemble des métiers de la fabrication additive mais aussi de proposer à ses clients une gamme complète de services allant de la réalisation d'une simple pièce prototype à la conception d'un atelier complet d'impression 3D dédié à une application client.

La nouvelle ambition du groupe sera portée par le marché et soutenue par la montée en puissance du réseau de distribution et par de nouvelles implantations à l'international qui viendront compléter la filiale ouverte aux États-Unis en mars 2015.

Le chiffre d'affaires pourrait se rapprocher de 20 millions d'euros en 2015, soit un quadruplement du chiffre d'affaires réalisé en 2014. A moyen terme, le groupe vise sur ce pôle une marge opérationnelle à plus de 20 %.

Une présentation commentée est disponible dans la section « Slideshows de présentations des résultats » :

http://www.groupe-gorge.com/blog/category/finance/documents/
 

ou sur notre chaîne YouTube :

https://youtu.be/ACrYvZXJRhM

Prochain rendez-vous :

Publication du chiffre d'affaires du 1er trimestre 2015, le 27 avril 2015

Suivez-nous et vivez en direct les dernières actualités de

Groupe Gorgé sur Twitter !

@GroupeGorge


Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires
Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-39341-CP_RA2014_GroupeGorge_FR.pdf

Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant