GRAPHES -Dollar, un affaiblissement bienvenu à défaut d'être durable ?

le
0
    10 février (Reuters) - La première prise de parole de la 
présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, depuis 
l'annonce du relèvement des taux directeurs de la banque 
centrale américaine intervient dans un contexte 
d'affaiblissement du dollar, certes bienvenu mais pas 
nécessairement durable. 
    Les turbulences sur les marchés financiers depuis le début 
de l'année et des indicateurs conjoncturels mitigés ont eu 
raison des anticipations de nouvelles hausses de taux aux 
Etats-Unis d'ici la fin de l'année et au-delà.  
    Les propos très accommodants de plusieurs responsables 
monétaires américains ont aussi contribué au reflux des 
anticipations de hausse des taux, les investisseurs passant en 
quelques semaines d'un scénario de trois à quatre relèvements 
d'un quart de point d'ici la fin de cette année, à celui d'un 
statu quo jusqu'en 2017. 
    Graphique sur la chute des anticipations de hausse de taux 
aux Etats-Unis : http://bit.ly/1Xi7lau 
     
    Le recul des taux américains, en particulier des taux 
courts, qui a accompagné le retournement des anticipations sur 
la politique monétaire américaine, a favorisé un affaiblissement 
du dollar. 
    Graphique sur l'évolution des rendements des bons du Trésor 
à deux ans et de l'indice du dollar : http://bit.ly/1KbxPsl 
     
    Outre ses effets potentiellement positifs sur la 
compétitivité prix et sur l'inflation importée aux Etats-Unis, 
un dollar plus faible peut contribuer à la stabilisation des 
marchés, qu'il s'agisse de celui de pétrole, des marchés 
émergents ou de ceux du crédit, en raison du lien entre 
l'effondrement des cours du pétrole et l'élargissement des 
spreads de crédit, notamment sur les obligations américaines à 
haut rendement du secteur de l'énergie.  
    Graphiques sur la corrélation entre dollar et cours du 
pétrole, cours du pétrole et CDS dans le secteur de l'énergie 
aux Etats-Unis, dollar et performance relative des marchés 
émergents: http://bit.ly/1T6XCmQ 
     
    Il est toutefois loin d'être certain que la Fed abandonne 
son orientation restrictive aussi facilement que le marché 
semble le considérer désormais. 
    Si les anticipations d'inflation aux Etats-Unis continuent 
de se dégrader, ce qui plaide pour une orientation accommodante 
de la politique monétaire, la situation sur le marché du travail 
continue de s'améliorer avec des créations d'emploi toujours sur 
une tendance positive, un taux de chômage en baisse, un taux de 
participation en hausse et une augmentation des offres d'emploi, 
ce qui peut rassurer la Fed sur son mandat dans ce domaine. 
    "Tout compte fait, il est probable que Janet Yellen ne 
s'attarde pas sur la récente poussée de volatilité sur les 
marchés et qu'elle veuille se donner le temps d'apprécier les 
possibles conséquences de l'environnement actuel", estiment les 
économistes de Natixis. 
    "Même si une hausse des taux en mars est désormais 
improbable, nous ne nous attendons pas à ce que la présidente de 
la Fed exclue explicitement des hausses de taux à l'avenir, ne 
serait-ce que pour garder ses options ouvertes", ajoutent-ils. 
    Une faiblesse persistante du dollar est aussi susceptible de 
renforcer les perspectives d'un nouvel assouplissement de leur 
politique monétaire par la Banque centrale européenne et la 
Banque du Japon. 
    Autre élément à prendre en compte: si le rythme de 
diminution des réserves de change de la Chine s'est infléchi le 
mois dernier, il demeure proche de 1.000 milliards de dollars en 
rythme annuel et a ramené les réserves autour de 3.200 
milliards. 
    Or "plus le ratio des sorties de capitaux par rapport aux 
réserves liquides restantes est élevé, plus le risque d'une 
brusque et forte dévaluation du yuan est important, ce qui 
entraînerait le dollar à la hausse", préviennent les équipes de 
Deutsche Bank.  
 
    Sources :  
    *Preview: February 10 Fed Chair J. Yellen semi-annual 
testimony to Congress. Data Snap. Natixis. 10 février 2016 
    *Front end underperforms ahead of Fed Chair Yellen's 
testimony. Global Macro Daily. Barclays. 10 février 2016.  
    *A turning point for the dollar ? European Equity Strategy. 
9 février 2016.  
     
 
 (Marc Joanny, édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant