Grands travaux : une manne pour les groupes français

le
0
L'Hebdo du Revenu. (© Le Revenu)
L'Hebdo du Revenu. (© Le Revenu)

Le thème d’investissement des grands projets d’infrastructures revient furieusement à la mode. Les ténors français de ces métiers récoltent de beaux contrats à l’étranger. Ainsi, Suez vient d’annoncer cette semaine avoir remporté un contrat de 389 millions d’euros pour la construction et l’exploitation d’une usine de dessalement d’eau de mer au Mexique.

Des groupes de BTP et d’exploitation de concessions d’autoroutes et d’aéroports comme Vinci sortent eux aussi vainqueurs de nombreux appels d’offres, en France, en Amérique latine et en Asie (lire l’entretien p. 5). Des équipementiers ferroviaires com­­me Alstom abordent aussi des marchés qu’ils convoitaient de longue date (États-Unis).

Le contexte politico-économique semble désormais plus favorable à toutes ces activités centrées autour de l’exploitation d’infrastructures dans les transports ou l’énergie : «Les grands projets reviennent au-devant de la scène, car si les banques centrales ont mis en œuvre des politiques monétaires à taux d’intérêt très bas, voire négatifs, pour soutenir la croissance économi­que en Europe, explique Mikaël Cohen, directeur des investissements de CNP Assurances, il semble qu’aujourd’hui une impulsion soit recherchée par un net accroissement de l’investissement public.»

Plan Juncker en Europe, doublé à 630 milliards d’euros, nouveau plan autoroutier français de 1 milliard,

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant