Genticel : un nouveau brevet aux États-Unis

le
0
Genticel valorise sa plateforme technologique avec l'obtention d'un nouveau brevet. (© DR)
Genticel valorise sa plateforme technologique avec l'obtention d'un nouveau brevet. (© DR)

Genticel avance ses pions. La société de biotechnologie qui développe des immunothérapies innovantes pour prévenir les cancers induits par le virus du papillome humain (HPV) vient d’obtenir un brevet aux États-Unis. Ce dernier, pour lequel l'Institut Pasteur a octroyé à Genticel une licence exclusive, protège l'utilisation des vecteurs de délivrance d’antigènes CyaA de la société dans le traitement du cancer de l’utérus.

Bloc "A lire aussi"

Le vecteur CyaA est une innovation de rupture dans le domaine de la délivrance d’antigènes. La société rappelle qu’il a permis le développement du premier candidat-vaccin thérapeutique de Genticel, ProCervix. Ce dernier fait actuellement l’objet d’un essai clinique de phase II dont le recrutement est achevé. Il vise à offrir une solution thérapeutique aux 93 millions de femmes infectées par HPV avant l'apparition de lésions de lésions cancéreuses.

La biotech renforce son portefeuille de propriété intellectuelle. Ce nouveau brevet complète celui délivré en 2012 pour l’Europe et protégeant une composition pharmaceutique comprenant un agent chimio thérapeutique, une CyaA recombinante contenant un antigène associé à une tumeur et un adjuvant, dans le cadre de la prévention ou du traitement du cancer.

Valorisation de la plateforme technologique. En clair, Genticel dispose à

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant