GENTICEL : Nouveau brevet accordé aux Etats-Unis pour l’utilisation des vecteurs de délivrance d’antigènes de Genticel en multi-thérapie dans le traitement du cancer

le
0

Genticel (Euronext Paris & Bruxelles : FR00011790542 – GTCL), société française de biotechnologie, qui développe des immunothérapies innovantes pour prévenir les cancers induits par le virus du papillome humain (HPV), annonce qu'un nouveau brevet, n° 9095537 intitulé «Therapy of cancer based on targeting adaptive, innate and/or regulatory component of the immune response » a été accordé aux Etats-Unis. Ce brevet, pour lequel l'Institut Pasteur a octroyé à Genticel une licence exclusive, protège l'utilisation des vecteurs de délivrance d'antigènes CyaA de la Société dans le traitement du cancer.

« Ce nouveau brevet renforce notre propriété intellectuelle et élargit notre potentiel de progression dans des domaines thérapeutiques allant au-delà du traitement de maladies à un stade précoce, en couvrant l'utilisation de nos vecteurs CyaA en combinaison avec d'autres médicaments pour le traitement du cancer à un stade avancé », a déclaré Martin Koch, Président du Directoire de Genticel. « Genticel détient désormais plusieurs brevets clés protégeant l'utilisation de notre technologie pour de multiples indications - de l'infection virale au cancer - sur tous les marchés majeurs ».

Le vecteur CyaA (adénylcyclase) est une innovation de rupture dans le domaine de la délivrance d'antigènes. Il a permis le développement du premier candidat-vaccin thérapeutique de Genticel, ProCervix (GTL001). Ce produit est actuellement dans un essai clinique de phase 2 dont le recrutement est achevé. Il vise à offrir une solution thérapeutique aux 93 millions de femmes infectées de par le monde par HPV 16 et/ou 18 avant l'apparition de lésions de haut grade ou de lésions cancéreuses.

Ce brevet enrichit le portefeuille de propriété intellectuelle de Genticel en termes d'utilisation de son vecteur CyaA pour le traitement de maladies induites par les virus HPV tel que le cancer. Il complète le brevet européen de la société n° 2061505 délivré en 2012 qui protège une composition pharmaceutique comprenant un agent chimio thérapeutique, une CyaA recombinante contenant un antigène associé à une tumeur et un adjuvant, dans le cadre de la prévention ou du traitement du cancer.

Ce nouveau brevet couvre les thérapies anti-tumorales qui incluent une protéine CyaA recombinante comprenant l'antigène associé à une tumeur et un TLR (récepteur de type Toll) agoniste chez les patients. Les TLR agonistes ont démontré des propriétés immunologiques comme adjuvants. En outre, il couvre également l'utilisation d'un vecteur de CyaA en combinaison avec des agents chimiothérapeutiques, y compris le cyclophosphamide qui est utilisé en combinaison avec des protocoles d'immunothérapie pour traiter certains cancers.

Les résultats du premier semestre 2015 seront publiés le 21 septembre 2015 (après la clôture des marchés).

À propos de Genticel
Une réponse à un problème de santé publique non résolu.

Chaque année, sur les 300 millions de femmes dans le monde aujourd'hui porteuses du virus HPV, 500 000 seront atteintes d'un cancer du col de l'utérus et 275 000 en mourront. 70% des cancers du col de l'utérus sont causés par 2 souches HPV : Genticel se propose de les éliminer à un stade précoce avec ProCervix (GTL001), son candidat-vaccin thérapeutique « first-in-class ». Ce produit fait l'objet d'un essai de phase 2 pour lequel l'ensemble des patientes a d'ores et déjà été recruté.

Une plate-forme technologique prometteuse.
La plate-forme polyvalente de Genticel, Vaxiclase, est idéalement adaptée pour la mise au point d'immunothérapies contre de multiples pathologies infectieuses ou cancéreuses. Un deuxième candidat-vaccin thérapeutique multivalent HPV (GTL002), ciblant les 6 souches HPV les plus pertinentes en termes d'épidémiologie mondiale, a été mis au point à partir de cette plate-forme. Il est actuellement en développement préclinique.

Des perspectives de création de valeur attractives.
ProCervix et le vaccin multivalent HPV pourraient générer respectivement jusqu'à 1 et 2 milliards d'euros par an de chiffre d'affaires. La stratégie de Genticel cible des partenariats à partir de 2016/2017 pour ces deux produits. La polyvalence de sa plate-forme technologique, Vaxiclase, suscite également l'intérêt de l'industrie pharmaceutique, illustré par l'accord que Genticel a conclu en 2015 avec le Serum Institute of India Ltd. (SIIL), le plus important producteur de doses de vaccins au monde. Ce partenariat, qui prévoit 57 M$ de revenus pour Genticel avant redevances sur chiffre d'affaires, permettra à SIIL de mettre au point des vaccins acellulaires et multivalents contre des maladies infectieuses, notamment la coqueluche.

Plus d'informations sur www.genticel.com
 

Note de mise en garde
Le présent communiqué et les informations qu'il contient ne constituent ni une offre de vente ou de souscription, ni la sollicitation d'un ordre d'achat ou de souscription des actions Genticel dans un quelconque pays. Ce communiqué de presse peut contenir des déclarations prospectives de la société relatives à ses objectifs. Ces déclarations prospectives reposent sur les estimations et anticipations actuelles des dirigeants de la société et sont soumises à des facteurs de risques et incertitudes tels que la capacité de la société à mettre en œuvre sa stratégie, le rythme de développement du marché concerné, l'évolution des technologies et de l'environnement concurrentiel, l'évolution de la réglementation, les risques cliniques ou industriels et tous les risques liés à la gestion de la croissance de la société. Les objectifs de la société mentionnés dans le présent communiqué pourraient ne pas être atteints en raison de ces éléments ou d'autres facteurs de risques et d'incertitude. Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation de ces déclarations prospectives qui sont soumises à des risques tels que, notamment, ceux décrits dans son document de référence enregistré auprès de l'Autorité des marchés financiers le 1er avril 2015 sous le numéro N° R.15-015, et aux changements des conditions économiques, des marchés financiers ou des marchés sur lesquels Genticel est présent. Les produits de Genticel sont à ce jour utilisés exclusivement dans le cadre d'essais cliniques. Ils ne sont pas disponibles en dehors de ces essais ou à la vente.

GENTICEL INVESTORS MEDIA
Valerie Leroy
Directrice de la communication institutionnelle
et des relations investisseurs
+ 33 6 33 34 37 30
investors@genticel.com
US
Brian Ritchie– Life Sci Advisors
+1 212 915 2578
britchie@lifesciadvisors.com
 
Europe
Corinne Puissant - ACTUS
+33 1 53 67 36 77
cpuissant@actus.fr
Caroline Carmagnol et
Florence Portejoie - ALIZE RP

+33 6 64 18 99 59 / +33 6 47 38 90 04
genticel@alizerp.fr
 

Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Activité de l'émetteur (acquisitions, cessions...)
Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-41172-150908_CP_NewUSPatent_VF-VDEF2.pdf

Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant