GB - Risque d'une pénurie d'électricité cet hiver

le
1

LONDRES, 11 septembre (Reuters) - La Grande-Bretagne court le risque d'une pénurie d'électricité cet hiver, ce qui a contraint l'opérateur du réseau à prendre des mesures de précaution. Cela signifie également que le pays sera plus dépendant d'importations en provenance d'Europe, où de nombreux pays sont eux-mêmes confrontés à des tensions sur l'offre. La France manquera ainsi de capacités de production électrique à partir de l'hiver 2015-2016 en raison de la "mise sous cocon" de nombreuses centrales à gaz, selon des estimations du Réseau transport électricité (RTE) publiées mercredi. ID:nL5N0RB3KJ Deux réacteurs nucléaires belges exploités par Electrabel, filiale de GDF Suez GSZ.PA , pourraient rester à l'arrêt jusqu'au printemps ou ne jamais redémarrer. ID:nL5N0QQ1QR National Grid NG.L a annoncé un mécanisme visant à encourager les producteurs d'électricité à rendre disponibles cet hiver des capacités mises à l'arrêt. L'opérateur propose également de rémunérer les bureaux et les usines qui réduiraient leur consommation d'électricité entre novembre et février afin de garantir la fourniture de courant aux foyers. (Nina Chestney et Henning Gloystein, Benoit Van Overstraeten pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • van-cail le lundi 22 sept 2014 à 20:44

    Mise sous socon de centrales. Electrabel a amorti toutes ses centrales TGV car non-rentables!!!Ils vont devoir les relancer. Seront rentables car déjà amorties!!!!