Gazprom réclame 5,3 milliards de dollars de gaz impayé à Kiev

le
0
GAZPROM RÉCLAME UNE FACTURE IMPAYÉE DE GAZ DE 5,3 MILLIARDS DE DOLLARS À KIEV
GAZPROM RÉCLAME UNE FACTURE IMPAYÉE DE GAZ DE 5,3 MILLIARDS DE DOLLARS À KIEV

MOSCOU (Reuters) - La compagnie gazière russe Gazprom a accusé jeudi son homologue ukrainienne Naftogaz de lui devoir pour 5,3 milliards (3,98 milliards d'euros) de dollars de factures de gaz impayées et a exhorté Kiev à garantir l'acheminement du gaz russe vers l'Europe via son territoire.

"Gazprom compte sur Naftogaz pour honorer le remboursement des ses arriérés pour le gaz qui lui a été livré et pour garantir le transit sans encombre du gaz via le territoire ukrainien", a déclaré le porte-parole de Gazprom, Sergueï Kouprianov.

La Russie a interrompu ses livraisons de gaz à l'Ukraine le 16 juin dernier, l'un des derniers épisodes du contentieux sur les prix qui oppose les deux pays depuis des années.

Le gaz russe à destination de l'Europe continue de transiter par l'Ukraine mais Moscou craint des perturbations, surtout en raison des combats entre l'armée ukrainienne et les rebelles pro-russes dans l'est du pays.

Kiev demande une révision de l'accord de 2009 qui l'oblige à acheter un volume déterminé de gaz à 485 dollars pour 1.000 mètres cubes, soit le prix le plus élevé acquitté par un client européen.

Moscou a ensuite ramené ce prix à 268,50 dollars avant de revenir au tarif fort en février, lorsque le président pro-russe Viktor Ianoukovitch a été évincé. Le prix moyen payé par les clients européens se situe autour de 370 dollars.

(Vladimir Soldatkin; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant