François Hollande en Inde : des contrats et des bémols

le
1
Entre le socialiste François Hollande et le nationaliste hindou Narendra Modi, le courant semble être passé. 
Entre le socialiste François Hollande et le nationaliste hindou Narendra Modi, le courant semble être passé. 

Entre le socialiste François Hollande et Narendra Modi, un homme de droite radicale teintée de nationalisme hindou, quoi de commun ? Lors de sa visite, qui s'est achevée mardi, le président français avait l'air de fort bien s'entendre avec le Premier ministre indien. Selon le quotidien The Hindu

, cette aisance s'explique par la « situation économique d'urgence » d'une France avide de signer des marchés : « La France a plus que jamais besoin d'un pays comme l'Inde dans deux secteurs cruciaux, la défense et la coopération nucléaire civile, en raison de facteurs économiques internes », a aussi estimé Jayanth Jacob dans le Hindustan Times

. Et de conclure : « Les idéologies peuvent attendre. »

Pour la presse indienne, l'entente entre les deux chefs d'État s'explique aussi par une même approche : « le pragmatisme ». La journaliste Noopur Tiwari, dans une analyse publiée sur le site d'information Scroll, ironise sur un autre point commun envisageable : « la tradition obsolète des parades militaires ». François Hollande était en effet l'invité d'honneur de la grande parade militaire à New Delhi du 26 janvier, le « 14 juillet » à l'indienne. La presse a salué la participation exceptionnelle du 35e Régiment d'infanterie de l'armée de terre française, un des clous du défilé. « Les soldats français entrent dans l'histoire », a titré avec...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz il y a 12 mois

    . Et de conclure : « Les idéologies peuvent attendre. »... Il a du avaler son sifflet, le pitre...