France-Léger mieux pour le secteur manufacturier en 2014

le
0

PARIS, 28 octobre (Reuters) - La production de l'industrie manufacturière s'est légèrement redressée l'an dernier en France mais la baisse des effectifs du secteur s'est poursuivie, selon une étude publiée mercredi par l'Insee. En volume, sa production a progressé de 0,3% en 2014 après avoir baissé de 2,9% en 2012 puis 0,5% en 2013, le rebond amorcé après la crise de 2008-2009 ayant fait long feu. Elle se situe encore à 10,2% sous son niveau d'avant crise, en 2007. L'Insee souligne que, à l'exception de l'informatique, électronique et optique, la production de toutes les grandes branches manufacturières reste inférieure à 2007. Dans la branche transport, les activités autres que l'automobile font aussi exception. Les échanges extérieurs de produits manufacturés ont également progressé en 2014 mais plus en volume (+3,5% pour les importations, +1,8% pour les exportations) qu'en valeur (respectivement +1,4% et +1,0%). Leur solde s'est détérioré (-13,4 milliards après -11,6 milliards d'euros en 2013) du fait d'une baisse de l'excédent des produits pharmaceutiques. Il avait atteint un plus bas de 31,6 milliards en 2011. Le léger mieux pour la production globale n'a pas interrompu le mouvement de baisse des effectifs du secteur manufacturier, qui atteint 15% depuis 2007 et 26% depuis 2000 y compris si l'on intègre l'intérim. En 2013, il employait 2,7 millions de salariés en équivalent temps plein dans 226.000 entreprises qui ont généré 878 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 213 milliards de valeur ajoutée. Le secteur manufacturier contribue pour 84% au chiffre d'affaires de l'industrie, 83% de sa valeur ajoutée et 89% de ses effectifs. L'agroalimentaire reste de loin le premier secteur en termes d'activité (21% du chiffre d'affaires manufacturier), devant l'automobile (12%) et la chimie (9%). Malgré le début de la mise en oeuvre du crédit d'impôt compétitivité emploi et son impact sur les charges patronales, le taux de marge de l'industrie manufacturière a encore reculé d'un point en 2013, à 21%. Voir aussi : l'Insee revoit à la hausse le poids de l'industrie ID:nL8N12R4Z3 L'étude complète de l'Insee : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=if39 (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant