France : la prostitution coûterait 1,6 milliard par an à la société

le
15
L'étude cherche à battre en brèche l'idée selon laquelle la prostitution serait productrice de croissance.
L'étude cherche à battre en brèche l'idée selon laquelle la prostitution serait productrice de croissance.

La prostitution coûte 1,6 milliard d'euros par an à la société française, estiment le mouvement du Nid, qui vient en aide aux prostituées, et la société d'experts Psytel (statisticiens, économistes, etc.), dans une étude dévoilée jeudi. L'étude baptisée Prostcost tente d'établir le coût économique et social de la prostitution, en "prenant à revers le mythe d'une prostitution créatrice de croissance", expliquent les deux structures, qui ont identifié "29 postes de coûts" (coûts humains, conséquences sociales, etc.) à partir notamment de données nationales, d'études et d'enquêtes existantes, d'analyses d'experts et d'interviews de prostituées. Selon cette étude, financée par la commission européenne, 37 000 personnes seraient prostituées en France, dont la grande majorité (62 %) officierait sur Internet, 30 % dans la rue et 8 % dans des bars à hôtesses ou salons de massage. Les auteurs évaluent à 3,2 milliards le chiffre d'affaires de la prostitution en se basant sur le nombre de prostituées estimé et leurs gains mensuels moyens supposés. Ils aboutissent à un revenu annuel moyen par prostitué(e) d'environ 87 700 euros. Évasion fiscaleMais "l'argent des clients de la prostitution est en bonne partie soustrait au circuit de l'économie classique" et notamment "envoyé à l'étranger", affirme l'étude qui établit à 853 millions d'euros cette évasion fiscale. "Si les clients de la prostitution dépensaient leur argent dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mark92 le vendredi 29 mai 2015 à 04:21

    adem911. Merci. Maintenant les nouvelles de l'afp je réponds merci l'AFPS

  • M8252219 le jeudi 28 mai 2015 à 17:14

    c'est un manque à gagner ça ne coûte rien, ce n'est pas la même chose. A chacun son job, il n'y a qu'a légaliser l'auto entreprise

  • pichou59 le jeudi 28 mai 2015 à 16:23

    stricot , très bien expliqué , sans oublié celle chez quelques jeunes.

  • bearnhar le jeudi 28 mai 2015 à 16:02

    Toujours amusant de recevoir la moralele de ceux qui ont le plus de vices...

  • frenchto le jeudi 28 mai 2015 à 15:30

    en Allemagne il y a des bor..dels et tout est normalisé

  • M9986554 le jeudi 28 mai 2015 à 15:25

    Il y aurait, d apres leur etude quelques20000putes sut internet.Quelqun peut me donner le site?

  • M940878 le jeudi 28 mai 2015 à 15:22

    par contre comme le dit si bien petitobo , on en trouve parfois dans un gouvernement hollandais

  • M940878 le jeudi 28 mai 2015 à 15:21

    les péripatéticiennes paient des impôts en France , du moins celles qui se déclarent , donc où est le blême car cette profession est légalisée ?

  • pepitobo le jeudi 28 mai 2015 à 15:09

    quand on voit que le contribuable paie pour les déplacements en taxi de certains ont est en droit d'imaginer qu'il finance également les petits plaisirs de bien d'autres personnages !!!

  • stricot le jeudi 28 mai 2015 à 15:07

    C'est une evidence absolue, il faut legaliser et encadrer la ргоstitutioи comme la consommation de drоgues douces (cаnnаbis comme on le fait pour l'alcool ou la cigarette). Ca purge ces economies de bien des crаpules, ca genere de l'impot, ca permet un veritable suivi des consequences, et la Hollande est la pour prouver que ca ne fait pas exploser la consommation.