France : du mieux pour la croissance

le
7
Si le moral des Français reste bas, celui des entreprises a été dopé par les mesures de soutien mises en œuvre dans le Cice et le PRS (pacte de responsabilité et de solidarité). (© DR)
Si le moral des Français reste bas, celui des entreprises a été dopé par les mesures de soutien mises en œuvre dans le Cice et le PRS (pacte de responsabilité et de solidarité). (© DR)

Mi-avril, le président Hollande expliquait aux Français que «ça allait mieux» en France sur le terrain de l’économie. Deux semaines plus tard, les chiffres du PIB lui donnaient raison. La croissance a atteint +0,5% par rapport au trimestre précédent. Commission européenne (+1,3%), gouvernement (+1,5%) et Banque de France (+1,4%), tous prévoient cette année une légère accélération par rapport à l’an passé (+1,2%).

Des éléments conjoncturels expliquent pour partie cette embellie : le climat a stimulé la con­sommation d’énergie, la chute des prix des matières premières a dopé le pouvoir d’achat des ménages, la faiblesse de l’euro a permis de limiter le déficit de la balance commerciale. 

Marges restaurées

Mais des facteurs plus durables ont aussi joué. Pour Bruno Cavalier, économiste chez Oddo, la France profite de l’Europe : «En zone euro, les con­ditions d’emplois s’améliorent […], le cycle du crédit bancaire repart […], la BCE mène une politique souple qui garantit des conditions de ­financement très bonnes […], les politiques budgétaires sont moins restrictives.» 

Par ailleurs, la croissance française est stimulée par une reprise des investissements des entreprises (+0,9% au 1er trimestre). Est-ce grâce à l’offre ou à la demande de crédits ? Difficile de le savoir. La politique de la BCE incite certes les banques à accroître leur activité. Mais les

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 300CH il y a 11 mois

    comme dirait lol "ça va mieux", mais alors un tout petit, petit "ça va mieux"

  • M3435004 il y a 11 mois

    4 années de m.... un léger, léger, très léger mieux qui NE LUI DOIT RIEN AU CONTRAIRE (de 1.2 à 1.3/1.4/1.5) et il faudrait applaudir le menteur ?

  • indyta il y a 11 mois

    mais bon 1 francais sur sur 2 est redevenu favorable a notre president;incroyable,pour celui qui veut le faire travailler 60 heures semaines quasiment gratos...,ou alors, c est la France d en haut...comme d hab, quoi.c est toujours bien quand c est les otres qui recoltent la M...

  • indyta il y a 11 mois

    ...mais malgrè lui ...lol pas faux!

  • sibile il y a 11 mois

    si il y a un léger mieux, ce n'est pas grace à l'action du gouvernement mais malgrè lui

  • brugere4 il y a 11 mois

    Le prix du pétrole divisé presque par 3 ,l'euro qui s'affaiblit si déja ça ne dopait pas un peu les possibilités des entreprises le CICE et le PRS n'ont rien à voir avec ce petit mieux donc le gars qui pense que c'est l'action de son gouvernement ment aux Français (mais ça on le sait depuis longtemps )

  • mcarre1 il y a 11 mois

    Dans les facteurs qui "dopent" cette croissance qui reste trop modeste, AUCUN n'est dû au gouvernement. On mesure même depuis trois ans une nettement moins bonne tendance que la moyenne de l'UE.