Fort rebond des investissements pour le capital investissement au premier semestre

le
0

(NEWSManagers.com) - Début d'année tambour battant pour les acteurs français du capital investissement. Au premier semestre 2014, les investissements ont en effet enregistré un rebond tant en montants qu'en nombre d'entreprises accompagnées, révèlent des données publiées hier par l'Association française des investisseurs pour la croissance (AFIC) et Grant Thornton. Ainsi, sur les six premiers mois de l'année, 3,6 milliards d'euros ont été investis, en progression de 39% par rapport au premier semestre 2013, concernant 895 entreprises, un nombre en hausse de 17% par rapport au premier semestre 2013.

Plus de la moitié de ces investissements a été consacrée à de nouvelles entreprises, pour 1,9 milliard d'euros. Par ailleurs, 85% des sociétés investies ont leur siège social en France et les tickets inférieurs à 15 millions d'euros ont représenté 96 % des sociétés accompagnées, détaillent l'AFIC et Grant Thornton.

Au cours du semestre écoulé, le capital développement a enregistré un " record historique" en nombre d'entreprises accompagnées, soit 528 au premier semestre 2014, et son deuxième meilleur score en montants levés à 1 milliard d'euros. Cette situation est " le fait d'un fort accroissement des financements inférieurs à 5 millions d'euros - 452 millions d'euros dans 483 entreprises contre 285 millions dans 343 entreprises au premier semestre 2013" , précisent l'AFIC et Grant Thornton.

Tout est cependant loin d'être au beau fixe pour l'industrie. Ainsi, les levées de fonds sont restées stables d'une année sur l'autre à 3,6 milliards d'euros. " Ce semestre souligne la faiblesse des levées auprès des compagnies d'assurance et mutuelles qui représentent seulement 16% de la collecte, soit autant que les personnes physiques et les family offices" , notent l'AFIC et Grant Thornton. A contrario, les entités du secteur public et les fonds de fonds alimentés par des capitaux étrangers affichent une " forte montée en puissance" et apportent respectivement 25% et 23% des fonds collectés. Les levées ont été réparties sur des fonds de taille moyenne tous inférieurs à 1 milliard d'euros et ont chuté de plus de moitié hors d'Europe: 11% de la collecte hors Europe au premier semestre 2014 contre 24% au premier semestre 2013.

Enfin, le marché des désinvestissements a été plutôt dynamique depuis le début de l'année, " affichant un double record avec 563 cessions de participations pour un montant de 3,6 milliards d'euros en valeur historique" , selon les auteurs du rapport d'activité.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant