Foncière Inea : les atouts ne suffisent pas

le , mis à jour le
0
Le Toulouse Hills Plaza, un des actifs de Foncière Inéa. (© Foncière Inea)
Le Toulouse Hills Plaza, un des actifs de Foncière Inéa. (© Foncière Inea)

Malgré un résultat net récurrent 2015 en hausse de 43%, à 11,6 millions d’euros, accompagné d’un bond de 10% du dividende à 1,65 euro par action (rendement de 4,6%), l’action de la foncière spécialisée dans le bureau neuf ou récent en région peine à concrétiser ses promesses en Bourse.

Elle affiche une décote persistante de 19% sur l’actif net réévalué de liquidation de 44,40 euros par action.

Une forte vacance locative

Les atouts d’Inea et les efforts de clarification stratégique, notamment la filialisation de 65 millions d’euros d’actifs liés aux parcs d’activité (prélude à la cession ?) peinent à porter leurs fruits. Parmi les freins figurent une vacance locative forte à 13,2% et un levier d’endettement élevé à 48%, ce qui limite l’appréciation de la valeur du patrimoine.

Nous n’achetons plus et réduisons l’objectif de 46 euros à 39 euros, afin de refléter le faible appétit des investisseurs pour ce type d’actifs en région. 

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant