Fiscalité : le Medef dénonce les "mensonges par omission" de Sapin

le
1
Geoffroy Roux de Bezieux a mené la charge contre le gouvernement mercredi, au Medef.
Geoffroy Roux de Bezieux a mené la charge contre le gouvernement mercredi, au Medef.

Les entreprises sont-elles les grandes gagnantes du quinquennat de François Hollande ? C'est en tout cas ce qui pouvait transparaître à la lecture des travaux de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE). Dans un document publié début septembre, ses économistes ont calculé qu'elles devraient supporter en 2017 18,5 milliards de prélèvements obligatoires en moins par rapport à fin 2011, et ce grâce au Crédit d'impôt compétitivité emploi et au pacte de responsabilité de François Hollande.

LIRE aussi Impôts : un quinquennat plombé par les hausses sur les ménages

Michel Sapin a de son côté assuré, en présentant les grands équilibres du budget 2017 la semaine dernière, que le gouvernement aura effacé, l'année prochaine, « l'ensemble des hausses d'impôts et de charges sur les entreprises mis en ?uvre depuis 2011 ».

Les impôts locaux pointés du doigt

Oui, mais voilà, le Medef conteste fermement ces analyses. Son numéro deux chargé de la fiscalité, Geoffroy Roux de Bézieux, n'hésite pas à parler de « mensonge par omission » de Michel Sapin. Pour l'organisation patronale, le gouvernement a tout simplement « oublié » de compter les hausses d'impôts locaux subies par les entreprises ou celle de la fiscalité indirecte. Car « les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 2 mois

    Nul : L'EXEMPLE DEVANT VENIR D'EN HAUT. Réduire de moitié le nombre des parlementaires,réduction drastique des dépenses du sénat ou suppression.supprimer les statuts spéciaux,réduire de 500 000 le nombre des fonctionnaires administratifs et assimilés.délai de carence de 3 jrs pour tous;retraite à 65 ans pour tous,avec calcul identique. semaine de 40 hrs pour tous;supprimer les comités Théodules,établir la TVA sociale tous en profitent tous doivent participer à son financement .