FFP : une décote moins importante

le
0
Le holding de la famille Peugeot, a directement souffert de la baisse de l'action du constructeur automobile. (© Peugeot)
Le holding de la famille Peugeot, a directement souffert de la baisse de l'action du constructeur automobile. (© Peugeot)

FFP, le holding de la famille Peugeot, a directement souffert de la baisse de l’action du constructeur automobile, l’actif patrimonial. Son actif net réévalué au 30 juin est ressorti à 106,10 euros par action, en repli de 14% sur le semestre.

Le portefeuille de diversifications a cependant bien résisté dépassant pour la première fois les 2 milliards d’euros en valeur, soit 69% de l’actif brut au 30 juin.

Des moyens suffisants

Outre sa diversification, l’autre atout de FFP réside dans sa solidité financière. L’endettement représentait 293 millions d’euros à mi-exercice pour un portefeuille valorisé près de 3 milliards. Le holding dispose des moyens suffisants pour poursuivre ses investissements et réduire sa dépendance à Peugeot. Il devrait aussi continuer de verser un dividende (1,60 euro par action cette année). 

Néanmoins, nous passons à conserver sur un titre qui vient de reprendre 7% en trois mois. Au cours actuel, la décote sur l’actif net réévalué ressort à 35%. L’an dernier à la même époque, elle s’élevait à 50%. 

Conservez FFP. 

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant